(Miami) La famille de l’Afro-Américain Jacob Blake, grièvement blessé par un policier, a remercié les Bucks de Milwaukee d’avoir boycotté les séries éliminatoires de la NBA en signe de protestation, a relaté dimanche la vedette de la franchise, Giannis Antetokounmpo.

Agence France-Presse

« Nous avons pu obtenir le numéro de sa famille […], nous avons parlé à son père et il était en larmes en nous disant combien ce que nous avons fait ce jour-là était puissant pour lui et sa famille », a expliqué l’ailier, lors de la reprise de la NBA, trois jours après le boycottage des rencontres pour protester contre l’injustice raciale.  

« Et ça, c’est plus important que le basket pour moi », a ajouté Antetokounmpo, après que son équipe a décroché sa qualification pour les demi-finales de la Conférence Est, en battant le Magic d'Orlando (118-104).

Kenosha est situé non loin de Milwaukee et le sort de Blake a fortement choqué les joueurs des Bucks, qui ont donc décidé mercredi de boycotter le match contre le Magic. Une décision historique qui a obligé la NBA à le reporter, ainsi que cinq autres matchs prévus mercredi et jeudi.

Emboitant le pas de la NBA, des équipes de la WNBA, du baseball majeur, de la LNH et de la MLS ont aussi cessé de jouer. Le tournoi de tennis de Cincinnati en a fait de même jeudi, preuve du mouvement sans précédent.  

Samedi soir, les matchs de la NBA ont repris dans une ambiance lourde, alors que sur les écrans géants s’affichaient les noms de trois personnalités décédées ces derniers jours : l’ancien joueur de Trail Blazers de Portland Cliff Robinson, l’ancien entraîneur universitaire Lute Olson et l’acteur Chadwick Boseman, vedette du film Black Panther très apprécié des joueurs de basket, qualifié d’« ami proche de la NBA ».