(Lake Buena Vista) Deux jours après que le garde Fred VanVleet, des Raptors de Toronto, se soit demandé si un boycottage historique de la NBA pourrait être le seul moyen d’engendrer des actions, le match éliminatoire contre les Celtics de Boston, qui devait avoir lieu jeudi soir, a été reporté, tout comme les deux autres parties au programme dans la ligue.

La Presse canadienne

La NBA, encore secouée par la décision des Bucks de Milwaukee de ne pas jouer le cinquième match de leur série de première ronde contre le Magic d’Orlando mercredi, espère toutefois reprendre les séries éliminatoires vendredi ou samedi.

La ligue a fait savoir qu’elle tiendra, plus tard jeudi, une visioconférence à laquelle participera l’ex-joueur des Bulls de Chicago, la super-vedette mondiale Michael Jordan.

PHOTO TODD SUMLIN, ARCHIVES AP

Michael Jordan

Une réunion par visioconférence est prévue plus tard ce jeudi après-midi entre un groupe de joueurs et les dirigeants des 13 équipes encore en lice pour cette fin de saison, ainsi que des représentants du syndicat des joueurs (NBPA), du conseil d’administration de la Ligue et du président du comité responsable des relations avec les joueurs, Michael Jordan, pour discuter des prochaines étapes.

La NBA, par voie de communiqué

Saison menacée

C’est une union sacrée que tente d’invoquer la NBA pour sauver la fin de sa saison, qui est sérieusement menacée depuis mercredi et le boycottage des Bucks de Milwaukee qui ont surpris tout le monde, en prenant cette décision choc, avant d’affronter le Magic d’Orlando.

L’initiative des Bucks s’est étendue ailleurs dans l’univers sportif. Leur décision a poussé la NBA à reporter les deux autres matchs au programme de la journée.

Elle a mené aux reports de certains matchs du Baseball majeur et de la MLS, mercredi, et aux rencontres dans la WNBA mercredi, et de nouveau jeudi.

Les joueurs des Raptors avaient été parmi les premiers à avancer le scénario d’un boycottage. Les champions en titre dans la NBA venaient de compléter un balayage de leur série de premier tour au meilleur de sept matchs contre les Nets de Brooklyn, mais n’avaient aucunement envie de célébrer.

« Que sommes-nous prêts à sacrifier ? », avait lancé VanVleet lors d’une visioconférence émotive avec les médias mardi. 

Accordons-nous une (juron) d’importance à ce qui se passe ? Ou est-ce seulement cool de porter ’BLM’ en toile de fond ou de porter un t-shirt ? Qu’est-ce que ça signifie, vraiment ? Est-ce que ça apporte quelque chose ?

Fred VanVleet, des Raptors de Toronto

Lorsque la NBA a repris le collier dans la bulle de Walt Disney World, la COVID-19 semblait être la plus grande menace à la conclusion de la saison.

Mais après l’intervention policière menée contre Jacob Blake, un homme de race noire, par un policier de Kenosha, au Wisconsin — une ville située à environ 105 km au sud de Milwaukee — en fin de semaine, des joueurs, dont certains chez les Raptors, selon l’entraîneur-chef Nick Nurse, songeaient à rentrer à la maison.

NFL : des entraînements annulés

Dans la NFL, les Cardinals de l’Arizona, les Bears de Chicago, les Broncos de Denver, les Packers de Green Bay, les Colts d’Indianapolis, les Jets de New York, les Titans du Tennessee et l’équipe de football de Washington ont choisi de ne pas tenir de séances d’entraînement jeudi.

Le demi offensif Melvin Gordon, des Broncos, a grandi à Kenosha. Gordon, des coéquipiers, des instructeurs et des membres du personnel se sont fait photographier et ont publié un message sur Twitter.

« Bien que la tragédie ait eu lieu à Kenosha, où a grandi Melvin Gordon, ça nous touche tous de très près », peut-on lire dans le message.

« Dans les termes les plus clairs, nous condamnons la brutalité policière, la force excessive et ces actes de violence insensés qui ont causé tant de douleur. Il est temps de faire preuve de responsabilité et d’avoir une véritable réforme politique », a-t-on ajouté.

À l’instar d’autres formations de la NFL, les Saints de La Nouvelle-Orléans se sont entraînés jeudi, mais les joueurs arboraient le nom de Blake sur le devant ou la couronne de leur casque, où se trouve habituellement leur nom pendant le camp d’entraînement.

Les Falcons d’Atlanta se sont également entraînés jeudi. Toutefois, l’entraîneur-chef Dan Quinn a indiqué qu’il parlerait avec ses joueurs, incluant le comité de justice sociale de l’équipe, plus tard jeudi.

L’entraîneur-chef Doug Marrone, des Jaguars de Jacksonville, a fait savoir que les joueurs et les instructeurs ont tenu une rencontre qui a duré plus de deux heures, jeudi matin, avant de décider de s’entraîner comme prévu.

Les joueurs des Bills de Buffalo, des Ravens de Baltimore, des Browns de Cleveland, des Cowboys de Dallas, des Giants de New York, des Eagles de Philadelphie et des Steelers de Pittsburgh se sont également entraînés jeudi.

Les Athletics d’Oakland emboîtent le pas

Les Athletics d’Oakland ont décidé de ne pas jouer le match final de leur série les opposant aux Rangers du Texas pour montrer eux aussi leur appui.

« Nous respectons la décision des A’s de reporter le match de ce soir, ont déclaré les Rangers dans un communiqué. Nous soutenons les gens concernés par les injustices raciales et nous tenons à apporter notre appui pour mettre fin au racisme systémique. »

Mercredi, trois matchs du Baseball majeur ont été reportés.

Avec AFP