(Toronto) Après avoir reçu sa bague de championnat et avoir reçu une ovation bien sentie, Kawhi Leonard a rappelé aux partisans des Raptors de Toronto mercredi soir à quel point son absence se faisait sentir cette saison.

La Presse canadienne

De retour à Toronto pour la première fois depuis qu’il a signé un contrat avec les Clippers, Leonard a inscrit 23 points pour mener la formation de Los Angelers vers un gain de 112-92 face à son ancienne équipe.

Pascal Siakam a inscrit 24 points, tandis que Norman Powell a conclu avec une récolte de 22 points pour les Raptors (16-8), qui ont encaissé quatre défaites à leurs cinq dernières sorties. Il s’agissait d’une troisième défaite de suite à domicile pour les Raptors après avoir amorcé la saison avec un dossier de 9-0 au Scotiabank Arena.

OG Anunoby a amassé 13 points et sept rebonds, Marc Gasol a ajouté neuf points et 11 rebonds et Terrence Davis a marqué 10 points pour la formation torontoise, qui devait composer en l’absence de Fred VanVleet pour un deuxième match de suite.

Leonard a réussi huit de ses 17 tirs et a ajouté à sa fiche six aides et cinq rebonds pour les Clippers, qui ont signé un neuvième gain en 11 sorties.

Les partisans n’avaient de yeux que pour Leonard avant même le premier coup de sifflet.

On aurait cru assister à une scène du film’’Retour dans le futur’’lorsque l’ancien porte-couleur des Raptors a reçu enfin sa bague de championnat. Le Scotiabank Arena scandait encore une fois en son honneur : « MVP ! MVP ! MVP ! ». Sur le court, Leonard a échangé des salutations avec ses anciens coéquipiers.

« Félicitations Kawhi. Le Nord te remercie », a lancé l’annonceur maison après que Leonard eut reçu sa bague.

La foule a commencé à s’agiter lorsque l’ancienne vedette des Torontois est apparue sur l’écran géant, lors de l’échauffement avant la rencontre.

« C’est toujours bien de voir des gars obtenir une bague, surtout lorsqu’ils font maintenant partie de votre équipe, a déclaré l’entraîneur-chef des Clippers, Doc Rivers. C’est différent, cependant. C’est vraiment cool parce qu’il était le leader du groupe, il est revenu la chercher devant une foule. Je ne l’ai jamais vécu comme ça. »

Les décibels ont grimpé dans l’amphithéâtre durant la présentation d’une vidéo hommage d’avant-match que Leonard et ses coéquipiers ont pu regarder à l’écran géant.

La vidéo de 110 secondes a notamment présenté le fameux panier de Leonard marqué alors que les dernières secondes venaient de s’écouler dans un match qui les opposait aux 76ers de Philadelphie en finale de l’Association de l’Est.

Bien sûr, Leonard n’est pas étranger aux cérémonies des bagues remises aux champions. Interrogé dans la matinée sur ce qu’il avait fait avec la bague de championnat qu’il avait remporté avec les Spurs de San Antonio, Leonard a offert une de ses réponses sèches et sans fioritures.

« Je l’ai porté plusieurs fois, puis je l’ai gardé en lieu sûr », a-t-il expliqué.

En matinée, Leonard a attiré une foule à son retour à Toronto mercredi.

Alors que les panneaux d’affichage du centre-ville annonçaient son retour pour la première fois en tant que Clipper de Los Angeles, le joueur de 28 ans, a fait face à une foule de médias lors de l’échauffement matinal.

Sa mêlée de presse de cinq minutes a attiré plus de 60 membres des médias et une douzaine de caméras. Un Leonard imperturbable, qui a mené les Raptors à leur tout premier titre NBA lors de sa première saison au nord de la frontière, a simplement déclaré qu’il était heureux d’être de retour.

Maple Leaf Sports & Entertainment ont accueilli Leonard en présentant deux messages sur des écrans géants devant le Scotiabank Arena et le BMO Field.

À l’intersection des rues Yonge et Dundas au centre-ville, New Balance-un commanditaire de Leonard-et Leonard ont tenu à remercier les supporteurs de Toronto sur un panneau d’affichage géant.

Leonard a dit qu’il avait eu des souvenirs du défilé de la victoire des Raptors alors que les Clippers arrivaient à l’amphithéâtre mercredi matin.

« Évidemment, c’était différent de jouer ici pour tout un pays. Ils sont tous derrière cette seule équipe, a-t-il déclaré. La course au championnat (avec les Raptors) a été amusante. J’ai passé un bon moment l’année dernière avec le personnel d’entraîneurs, l’administration et les joueurs. Ce fut une expérience formidable. »

Leonard a signé un contrat avec les Clippers à titre de joueur autonome au début du mois de juillet, moins d’un mois après avoir mené les Raptors à leur premier titre NBA.

Il a raconté qu’il avait pris son temps pour prendre sa décision, disant qu’il a pensé longuement et sérieusement à rester à Toronto.

« J’ai énormément envisagé cette option… J’ai parlé longuement avec l’état-major de l’équipe, a-t-il expliqué. C’était un choix difficile à faire. »

Il a choisi de retourner dans sa Californie natale après que les Clippers aient conclu un accord pour obtenir Paul George du Thunder d’Oklahoma City en échange du Canadien Shai Gilgeous-Alexander et Danilo Gallinari, plus cinq choix de première ronde.

« Je suis heureux d’être là. Je passe un bon moment », a déclaré Leonard à propos de la vie à Los Angeles.

Leonard a signé un contrat maximum de trois ans avec les Clippers qui pourrait valoir près de 110 millions de dollars, bien que la troisième saison soit à sa discrétion.

Acquis des Spurs avant la saison 2018-2019, Leonard a mené les Raptors au chapitre des points par match l’an dernier et a été élu joueur par excellence de la finale de la NBA remportée en six matchs contre les Warriors de Golden State. Il a de plus mené l’équipe en séries avec en moyenne 30,5 points par match.

Après avoir raté sept matchs cette saison, il présente une moyenne de 25,1 points, 7,9 rebonds et 5,2 aides par rencontre.