(Toronto) Un partisan des Raptors qui aurait formulé un commentaire vulgaire au sujet de la femme de Stephen Curry à la télévision fait face à la justice.

Adam Burns
La Presse canadienne

La police a indiqué que Tristan Warkentin, un Torontois âgé de 28 ans, s’est livré jeudi matin aux autorités. Il devra répondre à une accusation de méfait pour avoir gêné l’exploitation légitime d’un bien.

Warkentin est accusé d’avoir employé un « langage obscène » au cours d’une entrevue avec un journaliste de la télévision après la deuxième rencontre de la finale opposant les Raptors de Toronto aux Warriors de Golden State, dimanche soir.

PHOTO JORDAN STRAUSS, ARCHIVES JORDAN STRAUSS/INVISION/AP

Ayesha Curry

Les policiers ont commencé lundi leur enquête. Un homme interviewé à l’extérieur du Scotiabank Arena a fait preuve de vulgarité en parlant d’Ayesha Curry, une comédienne, une célèbre cheffe et une autrice de livre de cuisine. Mme Curry a grandi à Markham, en Ontario.

Son mari avait inscrit 23 points lors de la victoire des Warriors.

Warkentin devrait comparaître le mois prochain.