Source ID:; App Source:

Les Grizzlies et les Knicks nivellent les chances

Serge Ibaka, du Thunder, bataille avec Zach Randolph,... (Photo Tony Gutierrez, AP)

Agrandir

Serge Ibaka, du Thunder, bataille avec Zach Randolph, des Grizzlies, sous le panier.

Photo Tony Gutierrez, AP

Agence France-Presse
Washington

Les Grizzlies de Memphis se sont imposés 99-93 face au Thunder d'Oklahoma City pour créer l'égalité 1-1 dans leur série de deuxième tour de la NBA, mardi soir.

Les Knicks de New York ont eux aussi nivelé les chances 1-1 dans leur série contre les Pacers de l'Indiana à l'issue d'une impressionnante démonstration au Madison Square Garden

Menés par Mike Conley (26 points) et Marc Gasol (24 points), les Grizzlies ont battu le Thunder et sa star Kevin Durant, passé pourtant très près d'un énième «triple double» (trois lignes de statistiques à 10 unités et plus) avec ses 36 points, 11 rebonds et 9 passes décisives.

Mais la belle mécanique Durant s'est enrayée au plus mauvais moment, ratant ses trois derniers tirs à moins de deux minutes de la fin du match.

Les Grizzlies et le Thunder sont à égalité 1-1 avant les matchs 3 et 4 qui auront lieu à Memphis où le Thunder sera privé de Russell Westbrook, blessé au genou droit.

«Cette victoire est importante, on en avait besoin, on voulait s'imposer ici avant de retourner chez nous à Memphis où on se sent si bien. C'est peut-être le tournant de la série», a espéré Mike Conley.

Dans l'autre rencontre de la soirée, les Knicks de New York ont dominé les Pacers de l'Indiana 105-79. C'est la première fois depuis juin 1999 que les Knicks inscrivent plus de 100 points dans un match de séries. Plus impressionnant encore, c'est leur victoire la plus large en séries depuis avril 1992.

Grâce à Carmelo Anthony (32 points, 9 rebonds), les Knicks ont toujours été en avance à l'exception d'un petit passage à vide au troisième quart qu'ils ont fait chèrement payer aux Pacers en leur infligeant un cinglant 36-4.

Pendant 12 minutes, Indiana n'a pas inscrit un seul point, ratant 14 tirs consécutifs, mais pour Paul George (20 points), la différence entre ses Pacers et les Knicks avait un nom: «Carmelo (Anthony) était tout simplement incandescent».




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer