Stephen Curry a amassé 37 points et les Warriors de Golden State ont battu les Spurs de San Antonio 92-86, dimanche, pour égaler le record de 72 victoires en une saison établi par les Bulls de Chicago lors de la saison 1995-96.

Publié le 10 avr. 2016
Raul Dominguez ASSOCIATED PRESS

Les Warriors auront l'occasion de fracasser cette marque mercredi, lors de leur dernier match de la campagne contre les Grizzlies de Memphis.

Les Spurs avaient remporté 48 parties consécutives à domicile en saison régulière, incluant 39 victoires de suite pour amorcer la saison actuelle. Il s'agissait d'un record de la NBA. Les Warriors ont mis fin à une séquence de 33 matchs sans victoire à San Antonio. La dernière avait eu lieu en 1997.

Les hommes de Steve Kerr ont dominé au quatrième quart. Curry a contrôlé le jeu grâce à une série de tirs en foulée pendant que les Spurs tentaient de le tenir loin de la ligne de trois points.

LaMarcus Aldridge a terminé la rencontre avec 24 points pour les Spurs, qui n'avaient pas perdu à domicile depuis mars 2015.