La star chinoise du basketball Yao Ming est devenu durant le week-end membre de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) de Shanghai, une assemblée sans pouvoir de décision, a rapporté lundi la presse officielle.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Ces nouvelles responsabilités politiques s'ajoutent à celles qu'il assume au sein de la direction des Sharks de Shanghai, une équipe de basketball locale. Elles s'ajoutent aussi à la formation universitaire qu'il suit actuellement, ainsi qu'à la société vinicole californienne qu'il a fondée.

Retraité des Rockets de Houston en juillet 2011, le géant (2,29 m) de 31 ans est désormais le plus jeune (et le plus grand) membre de la CCPPC de Shanghai. Parmi ses nouvelles attributions, il peut en théorie rédiger une proposition de loi.

«Yao cherche à se servir de son influence pour le bien de la société mais il ne souhaite pas faire de carrière politique», a affirmé Zhang Chi, un porte-parole des Sharks de Shanghai.

L'automne dernier, la star chinoise du basketball avait repris des études en suivant des cours particuliers à l'Université Jiaotong de Shanghai, une des plus prestigieuses de Chine.

Selon des rumeurs propagées sur l'internet, il aurait récemment échoué à l'examen de mathématiques, avec une note de 38 sur 100.

«Yao estime que ses notes sont une affaire privée et il ne veut pas les révéler, mais il n'a jamais reçu une note de 38», a affirmé son porte-parole personnel Zhang Mingji, cité par le Shanghai Daily.

La Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), qui a des équivalents aux niveaux provincial et local (mairies), a un rôle semblable à celui d'une chambre haute consultative.