Les 49 points, 8 passes décisives, 6 rebonds et 3 contres de LeBron James n'ont pas suffit à Cleveland pour s'imposer face à Orlando, qui a surpris les Cavaliers à domicile (106-107) mercredi pour mener 1 à 0 en finale de Conférence Est des séries de la NBA.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Cleveland, qui perd l'avantage du terrain dans la série, a été battu pour la première fois dans ces séries, après huit victoires de rang contre Detroit et Atlanta, et pour la troisième fois seulement de la saison dans sa salle.Le Magic, pourtant mené de 16 points à un moment du match après un départ tonitruant des Cavaliers (33-19 après le premier quart-temps), a su revenir dans le match sous l'impulsion du pivot Dwight Howard (30 pts, 13 rebonds), qui s'est distingué en début de rencontre en cassant l'horloge des 24 secondes juchée sur le haut d'un panneau après avoir fait un smash tout en puissance.

James, le joueur par excellence de la saison régulière, qui n'avait jamais marqué autant de points dans un match de phase finale, a terminé la rencontre en se plaignant de la jambe droite et a mis de longues minutes à sortir du terrain en boitant.

En fin de premier quart temps, King James a fait étalage de son talent polymorphe: en moins de 25 secondes, il a eu le temps d'écraser un dunk rageur, de contrer Dwight Howard par derrière dans la raquette et de retourner planter un panier à trois points en face du panier...

Mais la victoire a été arrachée par Orlando grâce à un panier à trois points de Rashard Lewis à 14 secondes de la fin alors que les 20 000 spectateurs du Quicken Loans Arena pensaient que les Cavs avaient le match en poche après un panier bonifié par un lancer franc de James dix secondes plus tôt (106-104).

Mais Cleveland s'est montré trop dépendant de son N.23, qui a terminé le match épuisé, et à l'exception du Lituanien Ilgauskas (10 pts, 10 rbds), qui a tant bien que mal essayé de contenir Howard dans la raquette, et du Brésilien Varejao (14 pts, 6 rbds), les autres Cavs n'ont pas été à la hauteur.

Les arrières Mo Williams et Delonte West ont respectivement shooté à 6 sur 19 (17 pts, 5 passes) et à 4 sur 13 (11 pts, 6 passes) tandis que l'apport du banc a été négligeable (5 points seulement, contre 25 au banc d'Orlando).

Les joueurs du Magic -qui ont bien su laisser passer l'orage en début de match- se sont montrés en outre particulièrement adroits (55% de réussite, dont 45% à 3 points), avec une mention spéciale pour Lewis (22 pts, 9 sur 13) et Mickaël Piétrus (13 pts, 5 sur 10).

Le Français monte en puissance dans ces séries après avoir perdu sa place de titulaire à mi-saison en raison de blessures répétées à la main droite.

Le match N.2 a lieu vendredi à Cleveland.