Les Lakers de Los Angeles, déjà apathiques contre Houston lors du match N.4, ont encore lourdement chuté dans le Texas (95-80) jeudi en demi-finale de Conférence Ouest des séries NBA et vont devoir passer par un match N.7, dimanche à Los Angeles, pour se qualifier.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Il suffisait d'un succès pour les Lakers, qui venaient de battre les Rockets de 40 points dans le match N.5 mardi, pour atteindre la finale de l'Ouest face à Denver. Mais les joueurs de Phil Jackson n'ont jamais été en mesure de se battre pour la victoire: totalement transparents, ils ont été menés toute la rencontre, encaissant notamment un embarrassant 17-1 en début de match.

Les Rockets sont pourtant privés de leurs deux meilleurs joueurs, Tracy McGrady, blessé de longue date, et le pivot Chinois Yao Ming, absent depuis trois matches et jusqu'à la fin de saison en raison d'une blessure à un pied.

Mais Houston s'est découvert pendant ces séries des joueurs de caractère, prêts à prendre des responsabilités et à les assumer, comme le meneur de jeu Aaron Brooks (26 points) ou l'ailier Argentin Luis Scola (24 pts, 12 rebonds).

«On a toujours aucune chance, a souri Brooks. Mais on est toujours là.»

Le petit meneur de 24 ans avait fini la saison avec 11,2 points de moyenne, il en est à 17 depuis le début des séries.

Ron Artest et Sean Battier ont par ailleurs défensivement étouffé Kobe Bryant, certes auteur de 32 points mais aussi de 27 tentatives de tir, dont seulement 11 (et 1 sur 5 à trois points) ont fait mouche.

Les autres Lakers sont restés en rade, avec un Pau Gasol (14 pts, 11 rbds) dévoré par Scola dans le premier quart temps (14 points pour l'Argentin, 2 pour l'Espagnol), un Derek Fisher limité à deux points et un Andrew Bynum qui n'en finit pas de décevoir (0 pts en 20 minutes, mais 7 rebonds).

Maladroits et parfois peu concernés, les Lakers ont shooté à seulement 35 % (dont 21% à trois points).