Des acteurs ont habité cet appartement, le temps d'un tournage. Quelques personnalités plus ou moins connues à Montréal ont, elles aussi, profité momentanément de cet intérieur fastueux pour s'y réfugier dans des moments difficiles. Des noms? Des ententes de confidentialité empêchent l'actuel propriétaire des lieux de dévoiler qui a loué l'endroit, sauf pour deux d'entre eux. Il s'agit de l'acteur Brendan Fraser (The Mummy), qui a résidé ici le temps d'un long tournage en ville, et d'un certain E. Rolland, producteur hollywoodien de son état.

Mis à jour le 25 sept. 2018
Valérie Vézina LA PRESSE

Pour se faire son propre cinéma, l'endroit ne manque pas d'atouts. Un divan surdimensionné est adossé à d'immenses baies vitrées courant sur quelque 20 pi de long et offrant des vues spectaculaires sur le centre-ville. Le plafond atteint 10 pi. Il y a un foyer sculptural.

Du salon, on peut sortir sur une terrasse qui cintre l'appartement sur deux côtés. L'un d'eux donne sur le Vieux-Montréal. 

François Simard a dessiné et conçu ce décor glamour sur 2342 pi2. «L'endroit ne fait pas de sens comme lieu de vie à temps plein», dit-il. Par exemple, il y a du rangement, mais pas beaucoup. «Cela ressemble à un hall d'hôtel», illustre le propriétaire.

Si la déco date d'une quinzaine d'années, l'aménagement intérieur n'a pas fini de susciter des oh! et des ah!. Il y a des éléments inusités comme une baignoire rapportée de Melbourne et un plafond radiant dans la salle de bains principale. Celle-ci est tout habillée de marbre. Le grand luxe. La cuisine a toutes les commodités d'usage dans une telle résidence, comme une cuisinière au gaz et un grand garde-manger. Fait à noter, si vous songez à faire une offre: l'un des îlots est monté sur roulettes. Cela s'avérera pratique pour le déplacer à l'extérieur, pour de grandes réceptions estivales.

Les immenses tentures donnent encore plus de prestance aux six portes vitrées qui s'ouvrent sur la terrasse.

Employé de l'entreprise Kravet, M. Simard a choisi les habillages des fenêtres parmi les collections de la maison offertes à l'époque. 

Le propriétaire de l'appartement qui compte deux chambres demande 2 950 000 $. L'évaluation municipale s'élève à 1 364 900 $, dont 211 800 $ pour le terrain seulement.

Le propriétaire a acquis l'appartement dans des circonstances insolites: forcé de renoncer à une sortie de ski après s'être fracturé le doigt en faisant une chute dans un escalier, il est tombé sur les plans du projet Nouvel Europa dans La Presse. Comme le bureau des ventes ouvrait le même jour, l'affaire s'est réglée rapidement.

L'endroit n'est certes pas fait pour y loger une famille. C'est «un marché très limité», convient M. Simard: le bassin d'acheteurs potentiels ne court pas la rue McGill, aussi riche soit-elle. Mais le marché de la location existe pour un appartement particulier comme celui-là. Le propriétaire l'a rapidement compris. C'est ainsi qu'avec New York comme nouveau lieu de vie pour M. Simard, d'autres privilégiés ont eu l'occasion de vivre une vie de star dans ce pied-à-terre montréalais. Des gens qui cherchent un endroit pour faire la fête, y compris des acteurs, un producteur...

L'histoire se poursuivra avec un autre «acteur».

_________________________________________________________________________

Consultez la fiche de la propriété: https://martinrouleau.com/inscriptions/50-ph87-rue-mcgill/

Photo fournie par le courtier

La cuisine a toutes les commodités d'usage dans une telle résidence, comme une cuisinière au gaz et un grand garde-manger. Fait à noter, si vous songez à faire une offre: l'un des îlots est monté sur roulettes.