Branle-bas de valises et de sacs à dos, on part! En croisière, en expédition, en pèlerinage ou à la plage: on s'en va bronzer ailleurs. Toutefois, il n'est pas bon de le crier sur les toits, si grand que soit notre enthousiasme. Bien au contraire: la meilleure façon de dissuader les cambrioleurs, c'est de donner l'impression qu'on reste à la maison. Petit ABC de l'absence sécuritaire.

Mis à jour le 16 juill. 2013
Carole Thibaudeau LA PRESSE

Une maison animée

«Il n'est pas nécessaire que le logis soit habité en notre absence, ni même que l'assureur soit mis au courant, affirme Alexandre Royer, porte-parole chez Intact Assurance. Mais il importe que la maison demeure animée et qu'on pense à prévenir les dégâts d'eau, en fermant les robinets de la laveuse, du lave-vaisselle, d'un vieux chauffe-eau, ou encore l'entrée d'eau principale.»

De son côté, Timothée Hemmer, coordonnateur du programme Tandem Rosemont-La Petite-Patrie (lutte contre la criminalité), estime que la protection d'une maison repose d'abord sur des relations de bon voisinage. «Les voisins surveillent la maison laissée vide, et appellent le 911 s'ils voient rôder un individu louche, indique-t-il. Ils peuvent aussi ramasser le courrier.»

Il est bon de trouver, sans attendre à la dernière minute, une personne de confiance qui veillera sur la demeure, arrosera les plantes, nourrira le chat, tondra le gazon, etc. On peut lui donner notre itinéraire et les lieux de séjour où communiquer avec nous, en cas d'urgence.

Retenue du courrier

Si on attend un chèque ou un document confidentiel par la poste, on peut demander une retenue de courrier à Postes Canada. On interrompt les abonnements aux journaux et aux magazines, et on appose un collant "pas de circulaires« sur la boîte aux lettres.

Dans les jours précédant le départ, il est recommandé de s'occuper de la végétation. Les arbustes près du bâtiment peuvent être taillés pour décourager toute velléité de s'y dissimuler.

On peut aussi inviter les voisins ou amis à se servir dans le potager pendant notre absence, et à désherber un peu autour de nos plantations, par la même occasion. Ils pourront garer leur véhicule dans l'entrée de temps en temps, et y placer leur sac à ordures ou bac à recyclage.

Une minuterie actionnera des luminaires avec des périodes d'éclairage variables, «une au rez-de-chaussée et une autre à l'étage», suggère Alexandre Royer. À l'extérieur, on peut s'équiper d'une minuterie semblable ou encore d'une lampe détectrice de mouvement. Autre mesure de dissuasion: brancher la minuterie à un poste de radio, sur une chaîne de tribunes téléphoniques, ce qui donne l'impression que des individus occupent la demeure.

La sécurité à votre portée

Marquer les biens de valeur - téléviseur, chaîne stéréo, ordinateur, vélos - avec un burin et le faire savoir par un autocollant bien visible dans la fenêtre est une mesure avisée en tout temps, et pas seulement en cas d'absence.

«Les objets marqués deviennent beaucoup moins attrayants pour la revente», explique Sylvie Bonin, de l'Association coopérative d'économie familiale de l'Estrie.

«Les biens burinés et leurs numéros de série sont inscrits dans le Centre des renseignements policiers du Québec, explique Danny Richer, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, ce qui facilite grandement les recherches, advenant un vol.»

Dans l'île de Montréal, la plupart des 33 postes de police peuvent prêter un burin pour une période de 48 heures.

De plus, les programmes Tandem, présents dans 17 des 19 arrondissements de Montréal, offrent gratuitement des visites visant à rehausser la sécurité d'un domicile avec des améliorations peu coûteuses. Certains fournissent même un service de burinage.

Bien entendu, l'achat d'un système d'alarme lève d'un cran le niveau de sécurité de la résidence.

À proscrire:

> Annoncer ses dates de vacances sur les réseaux sociaux.

> Laisser vélos et scooters sur le terrain.

> Afficher bien en vue un mot à l'intention d'un fournisseur ou d'un ami.

> Laisser sa boîte vocale saturée d'appels.

> Exposer des objets de valeur visibles depuis la rue.

> Cacher la clé du domicile sous un pot de fleurs ou le paillasson.