On peut décontaminer soi-même, si on est en bonne santé, une colonie de moisissures de petite ou de moyenne surface, explique la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) dans le guide Combattre la moisissure. Une petite surface ne représente pas plus de trois plaques, chacune inférieure à 1 m2.

Mis à jour le 18 oct. 2012
Carole Thibaudeau LA PRESSE

La surface est considérée comme moyenne s'il y a plus de trois plaques, ou une plaque de 1 m2 à 3 m2 (l'équivalent d'une feuille de contreplaqué). La SCHL recommande alors de faire évaluer la situation par un spécialiste.

Quant aux colonies de grande surface (supérieures à une feuille de contreplaqué), on ne les nettoie pas soi-même, car leur contact est trop dangereux.

Muni d'un masque antipoussière jetable, de lunettes de protection et de gants de caoutchouc, on utilise, pour décontaminer, une solution détersive non parfumée. Il faut bien essuyer et faire sécher rapidement.

On peut nettoyer une tache sur la peinture avec un peu de bicarbonate de soude, mais si le placoplâtre est atteint, il faut le changer. Si la moisissure ne part pas avec du détergent, utiliser du phosphate trisodique (TSP), notamment sur le béton.

Appliquer de la peinture sur une tache de moisissure ne fait que masquer le problème et n'empêche pas la moisissure de se répandre.