Question: Je voudrais bien me procurer de la bonne terre au printemps ou à l'automne pour couvrir notre pelouse, car il y a beaucoup de sable ici à Val-Bélair. Par contre, je ne sais pas où ni à qui me fier réellement. Nous avons acheté un gros voyage de terre l'an passé, mais il s'est révélé qu'il y avait toutes sortes de choses là-dedans. Pourtant nous avions bien spécifié que c'était pour mettre une couche additionnelle en surface et que nous voulions de la bonne terre. Auriez-vous de bonnes adresses à nous suggérer? Quelle sorte de terre demander pour que ce soit clair? - Huguette Mantha

Larry Hodgson

Question: Je voudrais bien me procurer de la bonne terre au printemps ou à l'automne pour couvrir notre pelouse, car il y a beaucoup de sable ici à Val-Bélair. Par contre, je ne sais pas où ni à qui me fier réellement. Nous avons acheté un gros voyage de terre l'an passé, mais il s'est révélé qu'il y avait toutes sortes de choses là-dedans. Pourtant nous avions bien spécifié que c'était pour mettre une couche additionnelle en surface et que nous voulions de la bonne terre. Auriez-vous de bonnes adresses à nous suggérer? Quelle sorte de terre demander pour que ce soit clair? - Huguette Mantha

Réponse de Larry Hodgson:

 À mon avis, la chose la plus difficile en horticulture est d'obtenir de la bonne terre. Actuellement les règlements sont tels qu'on peut nous vendre n'importe quoi et appeler ça de la terre. C'est réellement scandaleux!

 Ayant été moi-même victime de marchands peu scrupuleux lors de l'achat de terre, je vous suggère les conseils suivant:

 1. Essayez de négocier directement avec le propriétaire du commerce ou avec le responsable du service. Certaines entreprises, en effet, se réservent les meilleures terres pour leurs bons clients et pour les gens qui se plaignent, mais vendent de la terre de troisième qualité aux gens qui ne disent rien.

 2. Exigez de la bonne terre de jardin sans mauvaises herbes, car une terre peut être riche et en même temps infestée de plantes indésirables.

 3. Demandez un échantillon de la terre proposée. Apportez-la chez vous, étalez-la sur une surface plane et arrosez. Aucune mauvaise herbe ne doit en surgir. Vous verrez des pousses, s'il y en a, en moins d'une semaine.

 4. Ne vous fiez pas à la couleur de la terre. En effet, la croyance qu'une «bonne terre» est nécessairement foncée pousse les gens à acheter des produits bas de gamme, comme le soi-disant «terre noire» qui n'est pas propre à la culture de plantes.