Des propriétaires nous ouvrent les portes de leur demeure d’exception, offerte sur le marché de la revente.

Publié le 12 septembre
Emmanuelle Mozayan-Verschaeve
Emmanuelle Mozayan-Verschaeve Collaboration spéciale

Surplombant le convoité lac Desmarais à Mont-Tremblant, cette grande maison permet d’accéder directement au bord de l’eau, pour le plus grand bonheur des amoureux de sports nautiques sans moteur à essence.

D’origine ontarienne, Anne Milne a toujours aimé skier à la station Mont-Tremblant. « J’en ai de très beaux souvenirs de jeunesse, et quand on est parti d’Orléans pour s’installer dans le centre-ville d’Ottawa avec Alec, mon mari, on s’est dit que ça nous prenait une échappatoire, relate-t-elle. Notre ami Michel Naud [courtier immobilier] nous a trouvé un superbe condo sur la montagne et c’était tellement fantastique qu’on avait toujours de la visite. »

D’abord pour le lac

Après un Noël où, entre la famille et les amis de leurs deux filles, 15 personnes s’étaient retrouvées dans l’appartement, le couple a été tenté d’acquérir un chalet. Après plusieurs visites infructueuses, leur courtier les a invités à explorer des lots au lac Desmarais.

C’est l’un des plus beaux lacs du Québec et l’un des plus propres parce qu’il n’y a pas de bateaux à moteur. J’étais vraiment enchantée à l’idée d’avoir un chalet au bord de l’eau, ç’a été le coup de foudre avec le terrain, alors on l’a acheté.

Anne Milne, propriétaire

Le couple voulait une maison maximisant la vue sur l’eau et un intérieur convivial. Il a choisi de faire appel à une entreprise de la région, Maisons HR, pour la construire. « Ils m’ont vraiment écoutée et conseillée en tenant compte des photos que j’avais rassemblées. C’est moi qui ai pas mal tout créé, sauf la cave à vin, dont mon mari a eu l’idée et qui est comme son bébé. »

  • Des pingouins sculptés en guise de comité d’accueil marquent l’entrée de la propriété. « On les a fait faire par un artiste local, Luis Paniagua, en hommage à quatre personnes rencontrées lors d’une croisière en Antarctique », se souvient la propriétaire, Anne Milne.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Des pingouins sculptés en guise de comité d’accueil marquent l’entrée de la propriété. « On les a fait faire par un artiste local, Luis Paniagua, en hommage à quatre personnes rencontrées lors d’une croisière en Antarctique », se souvient la propriétaire, Anne Milne.

  • Le grand spa est placé sur une terrasse au milieu des arbres. Les propriétaires ont fait faire une œuvre d’art représentant la cartographie de la région par l’artiste local Luis Paniagua pour animer l’espace.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Le grand spa est placé sur une terrasse au milieu des arbres. Les propriétaires ont fait faire une œuvre d’art représentant la cartographie de la région par l’artiste local Luis Paniagua pour animer l’espace.

  • La propriété est dotée de grandes terrasses.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    La propriété est dotée de grandes terrasses.

  • Une très grande cave à vin relie la salle à manger à la cuisine.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Une très grande cave à vin relie la salle à manger à la cuisine.

  • Le confort est de mise en tout temps dans cette résidence : sur la terrasse lors des beaux jours ou dans le salon près du foyer en hiver.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Le confort est de mise en tout temps dans cette résidence : sur la terrasse lors des beaux jours ou dans le salon près du foyer en hiver.

  • La cuisine est équipée d’un four à pizza près de la dînette.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    La cuisine est équipée d’un four à pizza près de la dînette.

  • Avec sa vue époustouflante, son foyer et son très grand lit hors du commun, la chambre principale fait vraiment rêver !

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Avec sa vue époustouflante, son foyer et son très grand lit hors du commun, la chambre principale fait vraiment rêver !

  • Cette salle de bains est attenante à la chambre principale.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Cette salle de bains est attenante à la chambre principale.

  • Impressionnante, la cave à vin d’Alec Milne est érigée sur deux niveaux.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Impressionnante, la cave à vin d’Alec Milne est érigée sur deux niveaux.

  • Le sauna complète la détente après une journée de ski.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Le sauna complète la détente après une journée de ski.

  • Cette pièce est conçue pour ranger les équipements de ski.

    PHOTO NATALIE LAPOINTE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Cette pièce est conçue pour ranger les équipements de ski.

1/11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bel hommage

Anne et Alec Milne ont mis beaucoup d’énergie et d’amour dans cette maison, qu’ils ont rallongée au premier niveau pour créer une chambre et une salle de bains spécialement pour les grands-parents.

« On a pensé au confort de tout le monde en faisant la planification, parce qu’on voulait y réunir la famille et nos amis pour des moments festifs et agréables, été comme hiver. Aussi, on a peinturé la maison en rouge pour faire honneur à ma maman, parce que c’était sa couleur préférée et qu’elle devenait aveugle », confie la maîtresse des lieux.

Cette teinte inédite dans le coin lui vaut d’ailleurs son surnom de Maison rouge par le voisinage.

Du plaisir en toute saison

Tout est planifié pour maximiser le bien-être et la joie de vivre à l’intérieur, où la clarté naturelle entre à flots.

On profite de la vue sur les arbres et sur l’eau de partout, et les différentes zones de l’aire ouverte sont circonscrites par des poutres en acier noir.

Une cave à vin vitrée permettant d’entreposer 900 bouteilles complète le rez-de-chaussée et se prolonge au sous-sol, où se trouve un cinéma maison. « On a également un sauna à infrarouge. Comme nous skions beaucoup et que je déteste le désordre, j’ai aménagé un grand mudroom où chacun accroche ses affaires facilement en rentrant de la montagne », explique Anne Milne.

L’escalier central dénué de contremarches laisse circuler la lumière et mène à trois chambres, trois salles de bains et un bureau. La chambre principale est équipée d’un lit au design incurvé très élégant. « On vend le mobilier avec la maison », informe la propriétaire. Les filles du couple vivent en Ontario et en Colombie-Britannique, alors le chalet est bien moins occupé désormais.

« J’ai un petit côté qui veut le vendre pour passer à autre chose et un petit côté qui ne veut pas le vendre parce que j’aime énormément cet endroit et qu’on y a passé de beaux moments. L’emplacement est extraordinaire et tout est facile à vivre. On a d’ailleurs choisi de planter des végétaux indigènes dans la cour pour ne pas avoir d’entretien à faire. C’est vraiment un bel endroit, aussi bien pour y être toute l’année qu’en villégiature », dit Anne Milne.

Consultez la fiche de la propriété

La propriété en bref

Prix demandé : 4 500 000 $

Évaluation municipale : 3 061 200 $

Année de construction : 2013

Superficie du bâtiment : 4468 pi⁠2

Superficie du terrain : 8873,4 m⁠2

Impôt foncier : 21 656 $

Taxe scolaire : 2855 $

Courtier immobilier : Michel Naud, courtier immobilier Engel & Völkers