Des propriétaires nous ouvrent les portes de leur demeure d’exception, offerte sur le marché de la revente.

Éric Clément
Éric Clément La Presse

Pierre Parent, l’ex-promoteur immobilier québécois à qui l’on doit notamment les hôtels Saint-Sulpice et Crystal et la création du Salon national de l’habitation de Montréal, en 1979, a décidé d’acquérir une propriété de prestige à Laval-sur-le-Lac pour passer sa retraite. De ce fait, il met en vente sa grande demeure de Venise-en-Québec. À regret, dit-il…

Pierre Parent a acheté, il y a 20 ans, un terrain sur la pointe Jameson, à Venise-en-Québec. Un emplacement magnifique, avec de grands arbres, au bord de la baie Missisquoi, la partie nord du lac Champlain.

  • L’entrée de la demeure de Pierre Parent

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    L’entrée de la demeure de Pierre Parent

  • L’îlot de la cuisine et la salle à manger

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    L’îlot de la cuisine et la salle à manger

  • La cuisine, spacieuse

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La cuisine, spacieuse

  • Le salon avec le coffre en bois, à droite, qui permet de « monter » le bois de chauffage

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    Le salon avec le coffre en bois, à droite, qui permet de « monter » le bois de chauffage

  • La mezzanine, en haut des marches, à l’étage

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La mezzanine, en haut des marches, à l’étage

  • La chambre principale, très lumineuse, avec sa salle de bains attenante

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La chambre principale, très lumineuse, avec sa salle de bains attenante

  • La double penderie de type walk-in de la chambre principale

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La double penderie de type walk-in de la chambre principale

  • La salle de bains de la chambre principale

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La salle de bains de la chambre principale

  • Un des deux bureaux

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    Un des deux bureaux

  • La deuxième chambre

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La deuxième chambre

  • La seconde salle de bains

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La seconde salle de bains

1/11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« J’avais fait bâtir la maison pour avoir un endroit où venir l’été, mais au bout de deux ans, j’ai fini par investir aussi à côté, en faisant construire, avec d’autres investisseurs, une auberge, deux restaurants et des chalets auxquels on avait ajouté un bateau de croisière, dit M. Parent. Tout un projet, les Croisières du lac Champlain, que j’ai pu réaliser avec le maire de Venise-en-Québec, Jacques Landry [qui tire sa révérence ce dimanche]. Mais là, je suis aussi en train de vendre tout ça », raconte l’ex-promoteur immobilier.

Aujourd’hui âgé de 75 ans, le créateur du concept de condo-hôtel se départit en effet de ses actifs immobiliers au Québec et en Europe pour passer à une nouvelle étape de sa vie, plus tranquille, au bord de la rivière des Prairies. Une belle et immense maison sur un terrain de 85 000 pi2, dit-il. Mais il va regretter vivement sa propriété de Venise-en-Québec, à laquelle sa conjointe et lui auront été très attachés.

C’est difficile de quitter cette maison et ce village. C’est pour ça que j’ai accepté de financer l’acheteur des Croisières du lac Champlain dans l’entente, et la possibilité que je puisse avoir accès à l’un des chalets quand je reviendrai passer quelques jours à Venise-à-Québec !

Pierre Parent, propriétaire

« Car j’aime ce coin du Québec, ajoute-t-il. Et notre maison avait été bâtie comme je la voulais, avec un confort maximum. Même des toilettes Toto ! »

Une vaste demeure aux multiples attraits

La maison est annoncée par Royal LePage comme ayant 19 pièces, mais Pierre Parent préfère parler de 15 pièces car, selon lui, plusieurs grandes pièces sont en fait constituées de plusieurs petites pièces. Immense, la chambre principale comprend, par exemple, un petit salon et une double penderie de type walk-in.

La large cuisine, ouverte sur le salon et la salle à manger, est dotée d’une cuisinière au gaz et d’un îlot d’une belle grandeur. Le rêve de toute personne aimant cuisiner ! Le salon comprend un foyer au bois alimenté directement par une réserve de bûches située au sous-sol, selon une technique que Pierre Parent avait trouvée à « son » Salon national de l’habitation.

« J’ai fait faire une sorte d’ascenseur qui ne se voit pas, entre le foyer et la cave, dit-il. C’est un coffre qui a l’air d’un objet de décoration mais, en fait, le bois y monte grâce à un petit moteur ! Ça m’empêche de remonter du bois de la cave et de salir les escaliers ! »

M. Parent s’était aussi aménagé un splendide bureau, avec vue sur la baie. « C’est là que je suis en train d’écrire un livre sur ce que j’ai vécu », dit-il. La propriété a également trois thermopompes, une pour la maison et deux pour les piscines. Avec un système de déshumidification qui permet d’évacuer l’humidité provenant de la piscine intérieure.

  • La piscine intérieure avec son spa, au fond

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La piscine intérieure avec son spa, au fond

  • La véranda trois saisons

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La véranda trois saisons

  • La terrasse extérieure donnant sur la baie de Venise

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La terrasse extérieure donnant sur la baie de Venise

  • Le jardin, au bord de la baie

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    Le jardin, au bord de la baie

  • Le coin repos face au lac

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    Le coin repos face au lac

  • La piscine chauffée extérieure

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La piscine chauffée extérieure

  • La maison et la propriété de 2468 m2

    PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

    La maison et la propriété de 2468 m2

1/7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec un plancher chauffant, la véranda dispose d’un système de fenêtres qui s’ouvrent complètement et de moustiquaires amovibles. « Ça permet de donner un peu d’air frais l’été et d’y manger de mai à octobre, dit M. Parent. Sinon, on peut manger ou relaxer sur la terrasse ou dans le jardin. » Il y a aussi un pavillon dans la cour, avec vitrage et moustiquaires. Très pratique quand il y a trop de vent. « On peut y manger et lire tout en ayant une vue exceptionnelle sur le lac », dit l’homme d’affaires.

Des airs de de Cannes

La toiture en tôle de la maison est en bon état. Sa couleur rappelle à M. Parent et à sa conjointe les couleurs des tuiles provençales de Mougins, tout près de Cannes, où il avait fait construire un condo-hôtel en 2010. « C’est dans cet esprit que j’avais choisi cette couleur, dit-il. Mais j’ai voulu aussi donner un cachet traditionnel à la maison, car ce sont aussi des couleurs du Québec. »

Le terrain de près de 27 000 pi2 a un aménagement paysager sobre et n’a jamais été inondé, dit M. Parent, car il est surélevé par rapport aux rues du village. « Il n’est pas dans une zone inondable », précise-t-il.

« Le quartier est très calme, ajoute M. Parent. C’est très boisé. Il y a de beaux sentiers de marche. Et la navigation est exceptionnelle. De chez nous, on peut aller partout dans le monde en bateau ! Par le lac Champlain, on peut rejoindre le canal qui mène à New York ou la rivière Richelieu qui se rend au Saint-Laurent. C’est unique pour les plaisanciers. Et il ne faut pas oublier que l’été est plus long à Venise-en-Québec que nulle part ailleurs au Québec… »

Consultez la fiche de la propriété

La propriété en bref

Prix demandé : 2 250 000 $
Année de construction : 2002
Pièces : 15 pièces, dont 4 chambres et 2 salles de bains
Superficie habitable : 4120 pi2 (383 m2) en excluant la véranda
Superficie du terrain : 26 568 pi2 (3227 m2)
Évaluation municipale (maison et terrain) : 1 074 000 $ (2021)
Impôt foncier : 9057,44 $ (2021)
Électricité, par année : 10 200 $
Courtière : Caroline Harbec, Royal LePage