Exit les chaînes stéréo encombrantes et les étagères de cassettes ou de disques. Les chaînes actuelles sonnent comme une tonne de briques, avec ou sans fil.

Publié le 27 déc. 2013
Dominique Hardy LA PRESSE

Avec la technologie disponible de nos jours, le son peut se propager dans une ou plusieurs pièces de la maison de façon indépendante et le volume se règle selon l'endroit où l'on se trouve.«La limite, c'est la superficie de la maison, indique Stéphane Avon, conseiller chez Fillion Électronique. Ça va selon les besoins.» Le salon, la salle familiale, la cuisine, la salle de bains, la chambre principale, sans oublier la terrasse, sont les pièces les plus souvent branchées.

Avec la multiplication des condos en milieu urbain, dont les superficies sont petites, Richard Petit, président de Kébecson, recommande une bonne chaîne stéréo au lieu d'un branchement dans toutes les pièces. «Où se tient-on dans une maison? Surtout dans la cuisine. Chez moi, le meilleur endroit pour écouter de la musique, c'est dans ma cuisine. L'important, c'est d'installer l'appareil selon son mode de vie.»



Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

François Coulombe-Giguère devant ses disques vinyle et son système de son.

Pour M. Petit, impossible de vendre une chaîne stéréo à un client sans avoir vu l'environnement dans lequel il vit. «C'est comme vendre un complet à une personne sans l'avoir vue, explique-t-il. Sur le plan esthétique, j'agence le système avec la maison et non le contraire.»

Systèmes flexibles

Aujourd'hui, une chaîne stéréo est à la portée de ses doigts grâce aux téléphones intelligents et aux tablettes. Il est possible de tout commander à distance. Le plus populaire en ce moment chez les consommateurs: le système Sonos. Numérique, flexible, sans fil et peu cher, il permet d'écouter différents styles musicaux indépendamment d'une pièce à l'autre. Le Sonos parcourt le répertoire musical de votre ordinateur ou encore des nombreuses applications de listes de chansons, par exemple Songza ou Rdio. «L'industrie a fait un virage à 360 degrés sur cette question», souligne Stéphane Avon en rappelant qu'il y a 10 ans, les contrôles étaient fixés au mur ou encore il fallait tout commander avec des télécommandes.

Même si le sans-fil est populaire, rien ne supplante la qualité du son d'une chaîne câblée. Au moment de la construction d'une maison neuve ou d'un condo, les chaînes avec fil sont plus faciles à installer. «C'est sûr que les fameux fils, ce n'est pas tout le monde qui aime ça, mais ça reste le meilleur moyen de transmettre de l'information, assure Stéphane Avon. La performance, la qualité et la définition du son sont meilleures. Sans fil, il n'y a pas énormément de bonnes technologies pour le moment. C'est appelé à se développer. Mais les systèmes avec fil vont demeurer les meilleurs.»

Et combien peut coûter une chaîne stéréo de bonne qualité? «Le prix ne veut rien dire», signale M. Petit, en soulignant qu'il faut investir dans de bons haut-parleurs. Mieux vaut donc prendre le temps d'évaluer ses besoins, car l'achat d'une chaîne représente un investissement à très long terme.

fillion.ca

kebecson.com

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse