Le Mur des Lamentations, un ouvrage vieux de 20 siècles, a commencé sa cure de jeunesse biannuelle. Des ouvriers ont commencé mardi l’opération de rejointage et de ravalement qui a lieu avant la Pâque juive.

Publié le 23 févr. 2021
La Presse

L’autre entretien, qui a lieu avant le Nouvel An juif, comprend l’injection d’un mastic à base de calcaire dans les fissures des vieilles pierres et dans les joints.

Le Mur des Lamentations est le seul vestige d’un mur de soutènement du deuxième Temple juif détruit par les Romains en l’an 70, le lieu le plus saint du judaïsme. Au-dessus de ce mur s’étend l’esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l’islam, après la Mecque et Médine.