(Jérusalem) Le confinement en vigueur depuis plus d’un mois en Israël sera progressivement levé à partir de dimanche, mais les vols internationaux restent suspendus jusqu’au 20 février, a indiqué vendredi le gouvernement.

Agence France-Presse

Le confinement strict avait été prolongé à quatre reprises en Israël, pays qui mène depuis décembre une vaste campagne de vaccination, avec plus de 3,3 millions de personnes ayant reçu leur première dose.

Malgré les restrictions, le mois de janvier a été le plus meurtrier, avec plus de 1000 personnes mortes à cause du virus. D’après le dernier bilan du ministère de la Santé, le pays de neuf millions d’habitants a officiellement enregistré plus de 675 000 cas dont 5019 décès depuis le début de la pandémie.

L’État hébreu enregistre actuellement une moyenne d’environ 6500 nouveaux cas par jour contre environ 8000 mi-janvier, selon les chiffres officiels.

« Le gouvernement a accepté la proposition du premier ministre et du ministre de la Santé d’assouplir les mesures de confinement à partir de dimanche à 7 h du matin », ont affirmé vendredi le bureau du premier ministre et ce ministère dans un communiqué conjoint.

Les Israéliens pourront alors se déplacer au-delà d’un kilomètre de leur domicile et certains services (coiffeurs, soins esthétiques) seront à nouveau autorisés.

Les réserves naturelles et parcs nationaux pourront rouvrir, comme les chambres d’hôtes, mais seulement aux familles nucléaires. Les hôtels resteront fermés et les restaurants seront seulement autorisés à faire de la vente à emporter.

Les vols internationaux à destination et en provenance de l’aéroport international Ben Gourion, quasi tous suspendus depuis le 24 janvier, ne reprendront pas avant le 20 février, a décidé le gouvernement. Les frontières terrestres restent également fermées.

« Je demande au public de respecter les instructions et de se faire vacciner afin que l’économie puisse reprendre progressivement et de manière responsable », a affirmé le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou.

Le cabinet doit se réunir de nouveau dimanche pour décider de la suite des mesures de déconfinement.