Benny Gantz, principal rival du premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou aux élections législatives mardi, a interrompu le cours d'une journée décisive pour pour porter secours sur la route à un motocycliste victime d'un accident, selon les médias.

Mis à jour le 9 avr. 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur le bas-côté d'une autoroute qui traverse le pays du nord au sud, un homme était allongé sur le bitume après un accident, lorsque M. Gantz a arrêté son véhicule pour lui prêter assistance.

Une vidéo, diffusée par les médias israéliens, montre M. Gantz en chemise et lunettes de soleil se pencher sur cet homme et lui tenir la main,  

«Où as-tu mal, si tu as mal?», demande-t-il à la victime qui porte encore son casque de moto sur la tête et qui est déjà entouré de plusieurs personnes.

M. Gantz est resté aux côtés du motocycliste le temps que l'ambulance arrive, a indiqué la chaîne de télévision israélienne 12.

Ancien chef d'état-major, M. Gantz, novice en politique, est le grand rival de M. Nétanyahou, candidat à sa propre succession malgré la menace d'une inculpation pour corruption.

La guerre des images entre les deux hommes s'est poursuivie jusqu'au bout. M. Gantz s'est affiché dimanche chevauchant une moto lors d'un rassemblement de motards de l'alliance «Bleu-blanc», la liste de centre droit qu'il dirige.  

Les derniers bureaux de vote ferment mardi à 15h00, mais les résultats ne seront que le début de longues négociations afin de construire une coalition de gouvernement. Selon les derniers sondages, le premier ministre sortant est le plus apte à former un gouvernement grâce à des alliances avec des partis de droite.