Source ID:; App Source:

Le président élu Ghani salue la «première» transition démocratique de l'Afghanistan

«C'est une victoire majeure pour la nation afghane :... (PHOTO MOHAMMAD ISMAIL, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

«C'est une victoire majeure pour la nation afghane : pour la première fois de notre grande histoire, le pouvoir a été transféré d'un président élu à un autre grâce au vote de la nation», a déclaré lundi M. Ghani au lendemain de la proclamation de sa victoire par la Commission électorale indépendante (IEC).

PHOTO MOHAMMAD ISMAIL, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
KABOUL

Le vainqueur de la présidentielle afghane Ashraf Ghani a salué lundi la «première» transition démocratique de l'histoire de l'Afghanistan et affirmé que le gouvernement d'unité nationale allait apporter la «paix» à ce pays confronté à l'insurrection des talibans.

«C'est une victoire majeure pour la nation afghane : pour la première fois de notre grande histoire, le pouvoir a été transféré d'un président élu à un autre grâce au vote de la nation», a déclaré lundi M. Ghani au lendemain de la proclamation de sa victoire par la Commission électorale indépendante (IEC).

M. Ghani, un économiste de 65 ans qui fut ministre des Finances de 2002 à 2004, succédera ainsi à Hamid Karzaï, qui a dirigé l'Afghanistan après la chute des talibans dans la foulée de l'intervention militaire occidentale, en 2001. Il avait ensuite été élu à deux reprises, aux élections de 2004 et 2009, mais la Constitution lui interdisait de briguer un troisième mandat à la tête de l'État.

Ancien cadre de la Banque mondiale, Ashraf Ghani a été désigné dimanche vainqueur de la présidentielle du 14 juin dernier après la signature d'un accord de partage de pouvoir avec son rival Abdullah Abdullah qui évoquait des fraudes massives dans ce scrutin clé pour l'Afghanistan à l'approche du retrait, d'ici à la fin de l'année, des soldats de l'OTAN.

«Je l'ai dit à plusieurs reprises pendant la campagne électorale, nos rivaux d'hier seront nos partenaires de demain», a ajouté M. Ghani dans sa première conférence de presse depuis sa victoire. «Le gouvernement d'union nationale a une responsabilité envers tous les Afghans, le gouvernement d'union nationale sera responsable (...) et transparent», a promis M. Ghani.

«Nous voulons la paix et la paix règnera sur l'Afghanistan, nous en avons assez de voir le sang versé», a-t-il déclaré, appelant «tous les groupes» à bâtir le futur de ce pays miné par plus de trois décennies de guerre.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer