Source ID:; App Source:

Yémen: nouveaux heurts entre rebelles chiites et armée

Des militaires et des policiers ont été blessés... (Photo: AP)

Agrandir

Des militaires et des policiers ont été blessés dans des échanges avec les rebelles qui ont fait usage d'armes automatiques et de roquettes RPG.

Photo: AP

Agence France-Presse
Sanaa

Des affrontements sporadiques ont opposé mercredi l'armée yéménite à des rebelles chiites dans la banlieue ouest de Sanaa, alors que la tension reste vive dans et autour de la capitale, ont indiqué des sources de sécurité et des témoins.

Les affrontements se sont produits à Sabah, sur la route reliant Sanaa à Hodeida, sur la mer Rouge, où les rebelles campent depuis plusieurs semaines, ont ajouté ces sources sans être en mesure de fournir un bilan.

Dans le sud de Sanaa, la tension était vive au lendemain d'accrochages qui ont éclaté à Hiziaz lorsque des militaires ont interdit l'entrée dans la capitale à des véhicules chargés d'armes destinées aux rebelles.

Un civil a été tué et 15 autres blessés mardi dans cette localité, sur la route menant vers les provinces du centre et du sud du Yémen, a indiqué la haute commission de sécurité dans un communiqué mercredi.

Des militaires et des policiers ont été également blessés dans des échanges avec les rebelles qui ont fait usage d'armes automatiques et de roquettes RPG, a ajouté la commission dans ce communiqué publié par l'agence officielle Saba.

Au nord de Sanaa, des insurgés chiites ont acheminé dans la nuit de mardi à mercredi des stocks d'armes, dont des canons, à Hamdan et près de l'aéroport international de la capitale, ont affirmé des témoins.

Des milliers de partisans de la rébellion chiite d'Ansaruallah campent depuis la mi-août à Sanaa et à la périphérie de la capitale pour réclamer l'éviction du gouvernement accusé de corruption.

Mardi, une tentative de prise d'assaut du siège du gouvernement dans la capitale s'est soldée, selon la rébellion, par la mort de sept protestataires.

En outre, dix rebelles chiites ont été tués mercredi dans la région d'Al-Ghayl, une localité de la province voisine d'Al-Jawf (nord-est), frontalière de l'Arabie saoudite, où des affrontements les opposent depuis des semaines à l'armée, soutenue par des tribus loyales, selon des sources tribales.

Pour sa part, l'armée de l'air a mené dans la matinée des raids contre des positions des rebelles d'Ansaruallah dans la même province, a-t-on ajouté de mêmes sources.

Les rebelles houthis d'Ansaruallah sont soupçonnés de vouloir élargir leur zone d'influence dans le futur État fédéral qui doit compter six provinces. Les chiites sont majoritaires dans le nord, alors qu'à l'échelle nationale les sunnites sont prédominants.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer