Source ID:; App Source:

Des milliers d'Israéliens manifestent en faveur des nouvelles colonies

Les manifestants ont marché de la colonie Maale... (PHOTO BAZ RATNER, REUTERS)

Agrandir

Les manifestants ont marché de la colonie Maale Adumim, à l'est de Jérusalem, jusqu'à une zone connue sous le nom de E-1 et ont demandé que les travaux sur ce site commencent le plus tôt possible.

PHOTO BAZ RATNER, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Pourparlers israélo-palestiniens
Pourparlers israélo-palestiniens

Restez à l'affût des derniers développements des pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens consultant notre dossier. »

Sur le même thème

Associated Press

Des milliers d'Israéliens, dont des ministres et des membres du Parlement, ont manifesté, jeudi, contre les efforts du secrétaire d'État américain, John Kerry, pour ramener la paix dans la région et ont exhorté le premier ministre d'Israël, Benyamin Nétanyahou, à résister à la pression exercée par la communauté internationale concernant la construction de nouvelles colonies israéliennes en Cisjordanie.

Les manifestants ont marché de la colonie Maale Adumim, à l'est de Jérusalem, jusqu'à une zone connue sous le nom de E-1 et ont demandé que les travaux sur ce site commencent le plus tôt possible. Les Palestiniens affirment que bâtir une colonie à cet endroit couperait Jérusalem-Est de la Cisjordanie et rendrait la situation du futur État palestinien intenable. En réponse aux critiques internationales, M. Nétanyahou a suspendu le projet E-1.

M. Kerry doit présenter sa vision d'un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens au cours des prochaines semaines. La manifestation de jeudi a réuni plusieurs ministres et membres du Parlement issus du Likoud, le parti politique de Benyamin Nétanyahou. Les protestataires ont brandi des pancartes déclarant le secrétaire d'État américain «persona non grata» et l'accusant de forcer l'État hébreu à faire des «compromis suicidaires».

Les Palestiniens veulent inclure Jérusalem-Est et la Cisjordanie dans leur futur État indépendant, deux régions qu'Israël a conquises lors de la guerre des Six Jours en 1967. Plus de 550 000 Israéliens vivent maintenant sur ces territoires.

La communauté internationale s'oppose aux colonies israéliennes et John Kerry a affirmé que la volonté du gouvernement israélien d'aller de l'avant avec ce genre de projet soulevait des questions sur son engagement envers les pourparlers de paix. Depuis la reprise des négociations en juillet, Israël a annoncé la construction de milliers de nouvelles maisons dans les colonies.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer