Source ID:; App Source:

Irak: cinq morts dans un attentat suicide

Le chef d'un parti politique allié au premier ministre irakien et quatre... (PHOTO BRUCE ADAMS/ ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO BRUCE ADAMS/ ARCHIVES AFP

Agence France-Presse
MOSSOUL, Irak

Le chef d'un parti politique allié au premier ministre irakien et quatre membres de sa famille ont été tués mercredi dans un attentat suicide dans le nord du pays, ont indiqué des responsables des services de sécurité et de santé, à la veille d'élections provinciales.

Younous al-Ramah, chef du Parti de l'Irak uni, venait de tenir mercredi matin une réunion à son domicile dans la ville d'al-Hadhr, dans la province de Ninive, quand l'attentat a eu lieu, selon ces sources.

«Le kamikaze a visé les gens qui étaient (encore) réunis dans le jardin de Ramah», a indiqué le lieutenant de police Islam al-Joubouri.

Cinq personnes ont été tuées - le leader politique et quatre de ses proches - et six autres personnes ont été blessées, ont indiqué M. Joubouri et un médecin.

Le Parti de l'Irak uni est considéré comme allié du premier ministre chiite Nouri al-Maliki.

Cet attentat survient à la veille des élections provinciales à Al-Anbar et Ninive, deux provinces à majorité sunnite, où le scrutin avait été reporté en raison de la situation sécuritaire.

Les élections provinciales ont eu lieu le 20 avril dans 12 des 18 provinces irakiennes.

Les trois provinces du Kurdistan n'avaient pas non plus participé au vote en raison d'un calendrier électoral distinct.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer