Quatorze personnes ont été pendues lundi à Téhéran pour trafic de drogue, selon un communiqué officiel du parquet de la capitale iranienne.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le communiqué ne donne pas l'identité des condamnés.

L'Iran est l'un des pays qui procèdent au plus grand nombre d'exécutions dans le monde, avec la Chine, l'Arabie saoudite et les États-Unis. En vertu de la charia (loi islamique), le meurtre, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue et l'adultère y sont passibles de la peine capitale.

Selon le rapport annuel sur la peine de mort d'Amnesty International publié en mars, l'Iran a procédé à au moins 360 exécutions en 2011, les trois quarts pour des affaires de drogue.

En 2010, Human Rights Watch avait recensé 388 exécutions alors qu'Amnistie Internationale en avait compté 252.