Quatre soldats de la force internationale de l'OTAN (Isaf) ont été tués lundi dans l'explosion d'une bombe artisanale dans l'est de l'Afghanistan, a annoncé l'Isaf dans un communiqué.

Publié le 23 mai 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Quatre soldats de l'Isaf ont été tués dans l'explosion d'un engin explosif artisanal dans l'est de l'Afghanistan», a annoncé l'Isaf, sans préciser ni le lieu de l'explosion ni la nationalité des soldats tués.

L'Isaf a pour habitude de laisser aux États concernés le soin d'annoncer les décès de leurs soldats.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de l'Isaf a également refusé de donner plus de précisions sur les circonstances de l'explosion.

Ces quatre décès portent à au moins 188 le nombre de militaires de l'OTAN tués en 2011, selon un décompte effectué par l'AFP à partir du site spécialisé indépendant icasualties.org.

Plus de la moitié (57,5%) des pertes enregistrées depuis le début de l'année dans les rangs des forces internationales ont été causées par des bombes ou des mines artisanales, qui figurent parmi les armes favorites des insurgés, selon icasualties.

Avec 711 tués, l'année 2010 a été la plus meurtrière pour les forces internationales depuis le début du conflit, fin 2001.

Plus de 2400 soldats étrangers ont péri au cours des bientôt dix ans de conflit en Afghanistan, selon icasualties.

Quelque 132 000 soldats de l'OTAN, aux deux tiers américains, sont déployés dans le pays pour soutenir le gouvernement de Kaboul face à l'insurrection des talibans, qui a gagné du terrain ces dernières années malgré l'envoi régulier de renforts occidentaux.