Le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou a averti mercredi qu'Israël rendrait «coup pour coup» et était «très déterminé à frapper» les «terroristes» à la suite de tirs de roquettes de Gaza contre le sud du pays.

Publié le 23 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Israël «va défendre agressivement et avec détermination» ses citoyens, a promis M. Nétanyahou devant la Knesset, le Parlement israélien.

«Il se peut qu'il faille rendre coup pour coup et il se peut que cela prenne un peu de temps, mais nous sommes très déterminés à frapper la capacité des éléments terroristes à faire du mal à nos concitoyens», a déclaré le Premier ministre, selon un communiqué de son bureau.

«Aucun pays au monde n'est disposé à recevoir des tirs continuels de missiles contre ses villes et ses populations et, bien sûr, Israël n'est pas prêt à subir de tels tirs», a-t-il ajouté.

Les groupes armés palestiniens ont lancé mercredi des salves de roquettes et d'obus de plus en plus profondément en Israël, au lendemain de la mort de huit Palestiniens, les pires violences depuis la guerre dans la bande de Gaza il y a deux ans.

Le mouvement radical Jihad islamique a revendiqué les tirs de trois roquettes de type Grad contre le territoire israélien, deux étant tombées sur la ville de Beersheva, dans le désert du Néguev, l'autre près du port d'Ashdod, à proximité de la bande de Gaza.

Sa branche armée, les Brigades Al-Qods, a fait part de son intention de frapper de plus en plus loin à l'intérieur d'Israël.