Pour la première fois en neuf ans de guerre, les États-Unis vont déployer des chars lourds en Afghanistan, une escalade dans la lutte contre les talibans, a rapporté vendredi le Washington Post.

Publié le 19 nov. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Une compagnie de chars M1 Abrams sera stationnée initialement dans la province du Helmand, au sud du pays, où les Marines ont été engagés dans des combats intenses contre des groupes de talibans lourdement armés, précise le journal, citant des responsables de la défense.

«Les chars apportent la crainte, un effet de choc et une puissance de feu», a déclaré au quotidien un officier qui a connaissance des plans de déploiement des blindés. «C'est assez significatif».

Le déploiement de chars après neuf ans de guerre pourrait aussi être interprété comme un signe de désespoir par beaucoup d'Afghans et d'Américains, reconnaît cet officier.

Équipés d'un canon de 120 mm qui peut détruire une maison à plus d'un kilomètre, les chars permettront aux forces terrestres d'atteindre les insurgés de plus loin et avec plus de précision que de tout autre véhicule militaire.

Les tirs d'obus de char sont plus précis que ceux de l'artillerie et peuvent être effectués plus rapidement que les lancers de bombes par les chasseurs bombardiers.

Le M1A1 est un char de combat équipé d'un canon de 120 mm ayant une autonomie de plus de 450 kilomètres et capable d'atteindre près de 70 km/h sur route. Il a fait ses preuves au combat notamment pendant la première guerre du Golfe en 1991.