La secrétaire d'État Hillary Clinton a estimé lundi que le processus de paix israélo-palestinien pourrait reprendre bientôt.

Mis à jour le 15 févr. 2010
ASSOCIATED PRESS

À Doha, lors d'une étape de sa tournée au Moyen-Orient, Hillary Clinton a déclaré avoir bon espoir que «cette année verra le début de négociations sérieuses, qui engloberont toutes les questions non réglées», a-t-elle assuré. «Tout le monde anticipe» des progrès plus d'un an d'impasse entre les deux parties.

La veille, la cheffe de la diplomatie américaine avait reconnu qu'elle-même et le président étaient déçus que les efforts déployés par l'admnistration américaine pour relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens ait échoué jusqu'à présent.

La secrétaire d'État a poursuivi sa tournée lundi en se rendant à Riyad, où elle devait rencontrer le roi saoudien Abdullah et son homologue le prince Saud al-Faisal.