Le mouvement islamiste Hamas a critiqué vendredi les entretiens, jeudi, entre le président palestinien Mahmoud Abbas et le président américain Barack Obama, estimant qu'ils avaient «déçu l'espoir» des Palestiniens.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«La rencontre n'a rien apporté de nouveau. Elle a complètement déçu l'espoir du peuple palestinien», a déclaré le porte-parole du Hamas à Gaza, Faouzi Barhoum. «Les paroles d'Obama ne suffisent pas et ne valent rien (...). La rencontre n'a pas fait pression sur Israël pour qu'il mette fin à son siège (de Gaza) et à ses colonies», a-t-il ajouté.

Le Hamas contrôle la bande de Gaza à la suite d'un coup de force contre le Fatah du président Abbas en juin 2007, dont le pouvoir se limite depuis de facto à la Cisjordanie.

Lors de ses entretiens avec M. Abbas à Washington jeudi, le président américain a de nouveau appelé Israël à mettre fin à la colonisation, ajoutant croire «fermement à une solution à deux États», avec un État palestinien qui coexisterait avec l'État hébreu.