(Barcelone) Seize personnes ont été arrêtées en Catalogne dans la nuit de jeudi à vendredi lors de manifestations émaillées d’échauffourées, organisées à l’occasion du troisième anniversaire du référendum interdit sur l’indépendance de cette région du nord-est de l’Espagne, a indiqué la police régionale.

Agence France-Presse

Quinze personnes ont été arrêtées à Barcelone et la seizième à Gérone, à 100 km au nord, selon un porte-parole de la police.

À Barcelone, quelques centaines de manifestants s’étaient retrouvés à la nuit tombée devant le siège du gouvernement régional catalan, accusant les dirigeants séparatistes, au pouvoir dans la région, de ne pas avoir tenu leur promesse de faire sécession de l’Espagne.

Le cortège de manifestants s’est ensuite rendu dans le centre de Barcelone, lançant divers projectiles sur les fourgonnettes de police qui les surveillaient et mettant le feu à des conteneurs d’ordures pour les utiliser comme barricades, a constaté une journaliste de l’AFP.

Le 1er octobre 2017, le gouvernement régional alors dirigé par Carles Puigdemont avait organisé un référendum d’autodétermination, malgré son interdiction par la justice espagnole, qui avait été émaillé de violences policières.  

Selon le gouvernement régional, 90 % des votes avaient été favorables à la sécession. Fort de ce résultat, non vérifié par une autorité indépendante, le parlement régional avait proclamé unilatéralement le 27 octobre une république indépendante.  

Le gouvernement central avait réagi en mettant sous tutelle la région aux compétences élargies, en destituant le gouvernement régional et en convoquant des élections régionales de nouveau remportées par les indépendantistes.

Le successeur de Carles Puigdemont, Quim Torra, a été destitué lundi après sa condamnation définitive pour désobéissance pour avoir refusé d’enlever des symboles séparatistes de la façade du siège du gouvernement régional comme l’exigeait l’autorité électorale avant les élections législatives espagnoles d’avril 2019.

Suite à cette destitution, de nouvelles élections régionales devraient se tenir en février en Catalogne.