Source ID:; App Source:

Les sauveteurs à la recherche d'éventuels survivants

Les secouristes sortent un corps des décombres.... (Photo: AFP)

Agrandir

Les secouristes sortent un corps des décombres.

Photo: AFP

la liste:3343:liste;la boite:271867:box

Les pires séismes en Italie

Agence spatiale: les coupes du budget Flaherty s'y feront aussi sentir

Agence spatiale: les coupes du budget Flaherty s'y feront aussi sentir

Les compressions annoncées dans le dernier budget fédéral ont suscité... »

    -28 décembre 1908, un tremblement de terre frappe le détroit de Messine faisant, selon des chiffres approximatifs de l'époque, environ 95 000 morts.

    - 13 janvier 1915, un séisme fait 30 000 morts dans la région des Abruzzes.

    -23 novembre 1980, un fort tremblement de terre a frappé la Campanie (centre) et le Basilicate (sud), faisant 2916 morts et 20 000 blessés dans la région de Naples.

    -13 déc 1990: un tremblement de terre frappe la Sicile faisant 17 morts et 200 blessés.

    -26 sept et 3 oct 1997 Deux tremblements de terre frappent l'Ombrie et les Marches à une semaine d'intervalle, faisant douze morts, plus de 110 blessés et 38 000 sans-abri.

    -17 juil 2001: Au moins trois morts dans un tremblement de terre dans le Haut-Adige

    -6 sept 2002: Un tremblement de terre fait deux morts à Palerme

    -31 oct 2002: 30 personnes sont tuées et une soixantaine blessées dans le village de San Giuliano di Puglia (Molise, centre-est) frappé par un violent tremblement de terre.

    - 6 avr 2009: Un violent tremblement de terre frappe le centre de l'Italie, faisant au moins 50 morts et plus de 50 000 sans-abri, selon un bilan officiel encore provisoire. L'Aquila, capitale de la province montagneuse des Abruzzes, est la ville la plus touchée par le séisme.

la liste:3344:liste;la boite:271868:box

L'Aquila, avant

la liste:3350:liste;la boite:272347:box

Multimédia

la liste:3353:liste;la boite:272924:box

Opinion

André Pratte | Siamo tutti Italiani

Siamo tutti Italiani

Quand l'Italie souffre, le Québec souffre avec elle. Les Québécois... »

Dossiers >

Séisme meurtrier en Italie

International

Séisme meurtrier en Italie

Le centre de l'Italie touché par un violent tremblement de terre. »

Sur le même thème

Marta Falconi
Associated Press
L'Aquila

Les recherches se poursuivaient mardi pour retrouver d'éventuels survivants bloqués sous les décombres, au lendemain du violent tremblement de terre qui a secoué lundi avant l'aube la région montagneuse des Abruzzes, dans le centre de l'Italie, faisant plus de 200 morts, 1500 blessés et plusieurs dizaines de milliers de sans-abri. Selon les autorités, plus de 70 personnes étaient toujours portées disparues.

Au nombre des morts figure une jeune Française, a annoncé mardi sans autre précision le Quai d'Orsay à Paris. De même source, on faisait état deux blessés français, dont la vie n'était toutefois pas en danger.

Parallèlement aux efforts des sauveteurs, une polémique prenait forme dans la péninsule, alimentée par les déclarations d'un scientifique. Dans un entretien accordé à la RAI, le Pr Giampaolo Giuliani de l'Institut national de géophysique, a affirmé avoir prévu ce séisme grâce à un système de sa fabrication qui mesure le taux de radon, un gaz d'origine naturelle.

Il a assuré que, «terrifié» par les données ainsi obtenues, il avait prévenu les autorités du danger, mais qu'au lieu d'être entendu, il avait fait l'objet d'une enquête pour ses propos alarmistes.

Sur le terrain, le corps d'un étudiant a été retrouvé tôt mardi matin sous les décombres d'une résidence universitaire qui s'est effondrée à L'Aquila, la ville la plus touchée, située au coeur d'une vallée dans le massif des Apennins. Les sauveteurs continuaient de creuser pour essayer de retrouver trois ou quatre personnes coincées au même endroit, bien que les sauveteurs craignent qu'elles soient mortes.

De nombreux survivants, qui ont passé la nuit sous des tentes, faisaient la queue dans la matinée pour recevoir une tasse de café chaude, du thé et de la brioche.

Sandra Padil, enceinte de six mois, a passé la nuit sous une tente sans couvertures, alors que les températures ne dépassaient pas les 6 degrés Celsius. «Nous n'avions pas de couvertures et il faisait froid, mais au moins, ce matin, ils nous ont donné un petit-déjeuner. Espérons que cela se termine rapidement.»

Francesco Marchi, 18 ans, fait partie des personnes ayant dormi dans sa voiture. Bien que sa maison ne se soit pas écroulée, il a décidé, avec son frère, de ne pas rester à l'intérieur par précaution.

«C'était une nuit pleine d'anxiété. Les répliques ont été très fortes. Nous nous sommes garés à l'écart des murs et des bâtiments», a-t-il expliqué. «Il faisait très froid, mais nous avions des sacs de couchage et des vestes.»

Les recherches se sont poursuivies pendant la nuit, à l'aide de projecteurs, malgré les répliques qui donnaient la chair de poule à de nombreux rescapés. Une forte réplique d'une magnitude de 4,9 a encore ébranlé la région mardi matin.

La secousse s'est produite lundi à 3h32 du matin (1h32 GMT). Son épicentre était localisé près de la ville médiévale de L'Aquila, la capitale régionale des Abruzzes, située à une centaine de kilomètres au nord-est de Rome. Sa magnitude s'élevait à 5,8 selon l'Institut national de géophysique italien, 6,3 selon l'Institut de surveillance géologique des Etats-Unis. Elle a été ressentie jusqu'à Rome, tout comme dans une grande partie du centre de l'Italie, et a été suivie de plusieurs répliques.

Des sauveteurs sont venus de toute l'Italie pour participer aux recherches, notamment de Venise et de Gênes.

Autour de L'Aquila, 26 communes ont été touchées. Au total, les pompiers ont annoncé qu'ils avaient retiré une centaine de personnes vivantes des décombres depuis le début des recherches. Le village d'Onna, qui compte 300 habitants, a été pratiquement détruit et 38 de ses habitants tués. Des sauveteurs tentaient encore mardi de rejoindre des hameaux plus isolés.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Onna est rayée de la carte

    Europe

    Onna est rayée de la carte

    D'Onna, village martyr, épicentre du violent séisme qui a secoué les Abruzzes lundi à l'aube, il ne reste qu'un énorme tas de gravats et des maisons... »

  • Première nuit terrible pour les rescapés du désastre

    Europe

    Première nuit terrible pour les rescapés du désastre

    «J'ai eu très froid. C'est terrible», les rescapés du séisme dévastateur qui a frappé L'Aquila dans les Abruzzes racontent à l'AFP leur première nuit... »

  • Prophétie ou alarmisme?

    Europe

    Prophétie ou alarmisme?

    La poussière n'était pas encore retombée sur L'Aquila qu'une polémique avait déjà éclaté. Les autorités avaient-elles raison de faire taire un... »

  • Une centenaire et une jeune fille retrouvées vivantes sous les décombres

    Europe

    Une centenaire et une jeune fille retrouvées vivantes sous les décombres

    Une quasi-centenaire, Maria D'Antuono, 98 ans, a été retrouvée vivante et a pu être dégagée des décombres 30 heures après le violent séisme qui a... »

  • La terre tremble toujours en Italie

    Europe

    La terre tremble toujours en Italie

    La terre a continué de trembler mardi dans le centre de l'Italie, où Silvio Berlusconi a promis l'installation de vingt camps de tentes d'ici la fin... »

  • Les Italo-Québécois s'organisent

    National

    Les Italo-Québécois s'organisent

    La communauté italienne de Montréal n'a pas tardé à réagir. Hier soir, près d'une centaine de ses membres ont esquissé un plan d'aide pour donner un... »

  • Italie: les répliques se poursuivent, parfois fortes

    Europe

    Italie: les répliques se poursuivent, parfois fortes

    La terre continue de trembler fortement à L'Aquila après le violent tremblement de terre qui a ravagé lundi la capitale de la province des Abruzzes,... »

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer