Source ID:; App Source:

De fusées russes défiant les systèmes antimissiles prêtes en 2020

Dmitri Medvedev... (Photo: AFP)

Agrandir

Dmitri Medvedev

Photo: AFP

Agence France-Presse
Moscou

La Russie se dotera à l'horizon 2015-2020 de nouveaux missiles nucléaires capables de franchir tout système antimissiles, a déclaré mercredi le commandant des forces nucléaires stratégiques russes, alors que Moscou assure déjà disposer de fusées ayant cette capacité.

«Vers 2015-2020, les forces nucléaires stratégiques russes (...) seront dotées de nouveaux systèmes de missiles avec des capacités militaires améliorées, capables d'accomplir toute mission même en cas d'utilisation par l'adversaire de systèmes antimissiles», a déclaré le général Nikolaï Solovtsov, cité par l'agence Interfax.

Le commandant des forces nucléaires stratégiques russes n'a cependant pas précisé en quoi ces missiles allaient différer de ceux que la Russie prévoit de déployer dès 2009 et qui seraient capables, selon Moscou, de percer des boucliers antimissiles.

L'armée russe doit en effet produire en série à partir de 2009 des missiles intercontinentaux à têtes multiples Boulava pour les déployer à bord de sous-marins nucléaires.

Moscou assure aussi que son missile stratégique Topol-M sol-sol, testé pour la dernière fois en août mais dont la première génération date de 1983, déjoue aussi les systèmes antimissiles.

La Russie et les Etats-Unis sont engagés dans un bras de fer diplomatico-militaire, les Américains voulant installer un système antimissile en Europe orientale que Moscou considère comme une menace pour sa sécurité.

Washington assure qu'il s'agit d'un protection contre des Etats «voyous», comme l'Iran.

Le général Solovtsov a aussi confirmé mercredi que la Russie allait déployer en 2009 une nouvelle génération de missiles stratégiques, le RS-24. La production de cette fusée n'est pas en contradiction avec le Traité de réduction des armes stratégiques (START-1), a-t-il ajouté.

START-1 «interdit d'équiper les types de fusées mobiles existant de têtes multiples» à trajectoires indépendantes. «Cela ne concerne pas la fusée RS-24, c'est une fusée totalement nouvelle», a-t-il expliqué.

Russes et Américains cherchent actuellement à s'accorder sur un nouveau traité pour succéder à START-1, signé à l'époque de la guerre froide et qui expire en décembre 2009.

Le général Solovtsov a par ailleurs indiqué que la Russie prévoyait 13 lancements d'essai de missiles stratégiques, dont Moscou a multiplié les vols ces derniers mois.

Il a aussi assuré que malgré la crise financière qui affecte la Russie, le développement des forces nucléaires stratégiques russes ne souffrirait pas de coupes budgétaires.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer