(Washington) Un Texan a reconnu avoir tenté de faire passer aux États-Unis deux migrants mexicains dans un cercueil recouvert d’un drapeau américain, semblable à ceux de militaires tombés au combat, a annoncé mardi la justice américaine.

Publié le 26 janvier
Agence France-Presse

Le suspect, nommé Zachary Blood et âgé de 33 ans, conduisait le 26 octobre un van « modifié pour transporter des cercueils » lorsqu’il a atteint un point de contrôle de la police aux frontières dans le sud du Texas, a affirmé dans un communiqué le bureau de la procureure fédérale Jennifer Lowery.

Les agents ont aperçu un cercueil à l’arrière du van et ont demandé à Zachary Blood ce qu’il transportait, ce à quoi il a répondu : « Un gars mort, un gars de la Navy ».  

« Cependant, le cercueil était en piteux état et le drapeau américain était attaché sur le dessus avec du ruban d’emballage », précise le communiqué.

Procédant à une fouille plus approfondie, les agents ont alors découvert « deux ressortissants mexicains, tous deux présents illégalement aux États-Unis, cachés à l’intérieur du cercueil ».

Les deux hommes ont admis avoir traversé le fleuve Rio Grande pour atteindre les États-Unis et avoir ensuite payé le passeur qui devait les emmener jusqu’à la grande ville texane de San Antonio.

Zachary Blood encourt jusqu’à cinq ans de prison et une amende maximale de 250 000 dollars.

Plus de deux millions d’arrestations de migrants entrés illégalement aux États-Unis à la frontière avec le Mexique ont eu lieu au cours de l’année 2021, selon des statistiques officielles, un niveau record.

Les flux migratoires, en forte baisse au début de la pandémie, avaient recommencé à augmenter avant l’entrée en fonction de Joe Biden, il y a un an, mais ont clairement bondi ensuite.