(Cape Canaveral) Au cœur d’une nouvelle vague, la Floride a fracassé le record du nombre de cas de COVID-19 en une seule journée, selon les données des autorités fédérales américaines publiées samedi.

Associated Press

Elles ont rapporté 21 683 nouveaux cas pour ce seul État.

La Floride est devenue le nouvel épicentre de la contagion aux États-Unis. Un nouveau cas sur cinq y a été signalé.

Le gouverneur Ron DeSantis et la législature de l’État, ont refusé d’imposer le port obligatoire du couvre-visage à la population. Ils ont également restreint ce que les autorités locales peuvent adopter comme mesure pour empêcher la propagation de la COVID-19. Ainsi, M. DeSantis a interdit vendredi aux conseils scolaires d’obliger leurs élèves à porter un masque à la rentrée, le mois prochain.

Les données ont été publiées sur le site internet du U. S. Centers for Disease Control and Prevention. Elles démontrent la vitesse avec laquelle la maladie se propage dans l’État. La veille, ce sont 17 334 nouveaux cas qui avaient été signalés.

Le nombre d’hospitalisations approche les sommets atteints lors de la vague de l’an dernier. Des chirurgies seront reportées pour libérer des lits pour les nouveaux malades.

Le précédent record, établi le 7 janvier, était de 19 334 nouveaux cas.

Preuve que la situation s’aggrave là-bas : les parcs d’attractions Universal Orlando Resort et SeaWolrd demandent aux visiteurs de porter un couvre-visage à l’intérieur. Universal a même ordonné à ses employés d’en porter un et de respecter la distanciation physique.

« La santé et la sûreté de tous nos visiteurs et employés sont nos priorités », a indiqué Universal dans un communiqué.