(Washington) Le National Mall, l’immense esplanade au pied du Capitole à Washington, sera fermé au public pour l’investiture du président Joe Biden le 20 janvier, ont annoncé vendredi les autorités en justifiant cette mesure exceptionnelle par des motifs de sécurité.

Agence France-Presse

Seules les personnes dûment accréditées seront autorisées à pénétrer dans la zone où, traditionnellement, se rassemblent par centaines de milliers les partisans du président désigné pour assister à sa prestation de serment. Celle-ci, à midi, marque officiellement son début de mandat.

L’accès au Mall sera restreint du 15 au 21 janvier et peut-être au-delà, a précisé dans un communiqué le National Park Service, l’administration gestionnaire des terrains fédéraux aux États-Unis.

Les « manifestations seront limitées en nombre » et les personnes souhaitant y participer feront l’objet d’un contrôle de sécurité avant d’être escortées aux sites prévus pour exercer leur liberté d’expression protégée par la Constitution, a ajouté l’agence fédérale.

Le National Mall est une vaste étendue de pelouses bordées d’arbres qui s’étend sur 2 kilomètres, de la colline du Capitole au Mémorial d’Abraham Lincoln. Sur les côtés de cette esplanade se trouvent les principaux musées et de nombreux édifices officiels de la capitale américaine.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

La foule réunie sur le National Mall lors de la cérémonie d'investiture de Donald Trump, le 20 janvier 2017.

Depuis la prise du Capitole par des partisans de Donald Trump le 6 janvier, Washington est placée sous haute surveillance, quadrillée par les forces de l’ordre désormais épaulées par des milliers de militaires.

L’équipe de Joe Biden et la maire de Washington, Muriel Bowser, ont demandé à la population américaine d’éviter le centre de Washington et de suivre la cérémonie d’investiture en ligne ou à la télévision.