(Washington) Le président américain Donald Trump a confirmé jeudi qu’il souhaitait alléger les recommandations de « distanciation sociale » liées au nouveau coronavirus en fonction d’une évaluation locale des risques.

Agence France-Presse

« Nos capacités étendues de tests nous permettront rapidement de publier des critères […] pour classer les comtés en fonction des risques posés par le virus », écrit le locataire de la Maison-Blanche dans un courrier à tous les gouverneurs du pays.

« Sur la base de ces critères fondés sur des données, nous proposerons de classer les comtés en “risque élevé”, “risque moyen”, “risque faible” », ajoute-t-il, sans donner d’indication de calendrier.

Dans ce courrier au ton très mesuré, qui tranche avec ses annonces initiales sur une « réouverture » de l’économie d’ici Pâques (qui tombe cette année le 12 avril), le président américain souligne que « la bataille sera encore longue ».

Plus de 1000 morts, plus de 75 000 cas aux États-Unis

La courbe des infections à la COVID-19 ne cesse d’augmenter aux États-Unis avec plus de 75 000 cas recensés et plus de 1000 morts.

Les États-Unis arrivent au troisième rang des pays pour le nombre de cas confirmés de la maladie COVID-19, derrière l’Italie et la Chine.

Le nombre de personnes contaminées est sans doute nettement supérieur, signifiant que le nombre de morts comptabilisés serait inférieur à la réalité.

Selon une projection communiquée au Congrès américain plus tôt dans le mois, de 70 à 150 millions de personnes pourraient finalement être infectées aux États-Unis, pays de quelque 327 millions d’habitants.