(Washington) La Maison-Blanche prévoit de consacrer un total 2,5 milliards de dollars pour lutter contre le nouveau coronavirus mortel alors que la contamination s’accélère dans le monde entier, rapporte lundi le Washington Post.

Agence France-Presse

Dans une requête adressée au Congrès, l’administration Trump a sollicité 1,8 milliard de dollars pour des dépenses d’urgence, selon le quotidien.

La demande portait sur un nouveau financement de 1,25 milliard de dollars pour le ministère de la Santé et des Services sociaux, ainsi que sur le transfert de 535 millions de dollars supplémentaires initialement réservés à la lutte contre le virus Ebola.

La Maison-Blanche a déclaré qu’elle s’attendait à obtenir des fonds supplémentaires d’autres agences du gouvernement, ainsi que de la redéfinition des priorités de financement du ministère de la Santé et des Services sociaux, pour un total de 2,5 milliards de dollars.

Les démocrates, adversaires politiques du président républicain Donald Trump, ont immédiatement jugé cette demande trop faible. La commission des crédits de la Chambre des représentants, où les démocrates sont majoritaires, a publié une déclaration la qualifiant de « très insuffisante ».

Les fonds seront consacrés à des domaines tels que les tests de laboratoire, la quarantaine, la recherche et le développement de vaccins, ainsi qu’au soutien des États touchés, selon le Washington Post.

En Chine continentale, où le coronavirus est apparu en décembre dans la métropole de Wuhan, l’épidémie a fait 2663 personnes. Plus d’une trentaine de pays sont touchés par le virus, avec un bilan qui dépasse largement les 30 morts hors de Chine.

Aux États-Unis, 53 cas de coronavirus ont été recensés, parmi lesquelles 39 personnes rapatriées de Chine et du paquebot Diamond Princess au Japon.