(Washington) Les États-Unis ont enregistré sur 24 heures entre mercredi et jeudi 2239 décès liés à la COVID-19, selon le comptage de référence de l’Université Johns Hopkins, actualisé en continu.

Agence France-Presse

Plus de 200 146 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus ont été recensés dans le même temps dans le pays, le plus touché au monde par la pandémie en valeur absolue.

La barre des 2000 morts quotidiens était régulièrement franchie au printemps, au plus fort de la crise sanitaire aux États-Unis, et ne l’avait plus été depuis des mois.  

L’épidémie est actuellement en pleine phase « exponentielle » à travers le pays, ont alerté jeudi les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), demandant aux Américains de ne pas voyager pour les fêtes de Thanksgiving à la fin de la semaine prochaine.  

Entre fermeture des écoles à New York et couvre-feu en Californie, de nombreux États et grandes villes ont imposé de nouvelles restrictions pour endiguer la progression du virus.  

Mais le président élu Joe Biden a écarté la possibilité d’imposer un confinement national une fois installé à la Maison-Blanche le 20 janvier.

« Cela serait contre-productif », a-t-il estimé, soulignant que les situations pouvaient différer selon les régions de ce vaste pays.

Au total, 252 419 morts ont été attribués à la COVID-19 aux États-Unis depuis le début de la pandémie, sur quasiment 11,7 millions de cas recensés.