(New York) Un animateur radio conservateur a été arrêté en lien avec des violences contre un journaliste pendant une manifestation anticonfinement au sein de la communauté juive orthodoxe de New York, a annoncé la police.

Agence France-Presse

Harold « Heshy » Tischler, candidat au conseil municipal et fervent soutien du président Donald Trump, a été placé en garde à vue dimanche soir, a déclaré la police de New York dans un communiqué.

Il sera inculpé notamment pour « incitation à l’émeute », a-t-elle ajouté.

Le quartier de Borough Park à Brooklyn, où vit une importante communauté juive orthodoxe, a été le théâtre la semaine dernière de manifestations tendues contre les nouvelles restrictions localisées mises en place dans les lieux de culte et la fermeture des commerces non essentiels pour lutter contre une deuxième vague du coronavirus.

Le gouverneur démocrate de l’État de New York a estimé que ces mesures étaient nécessaires, alors que le taux de positivité à la COVID-19 a fortement augmenté ces dernières semaines, souvent à la faveur des fêtes juives de Rosh Hashana et Yom Kippour.

Des membres de ces communautés juives orthodoxes dénoncent un traitement discriminatoire, estimant parfois être la cible du gouverneur démocrate en raison de leur soutien majoritaire au président républicain, à l’approche de l’élection du 3 novembre.

Harold « Heshy » Tischler, un juif orthodoxe, est accusé d’avoir encouragé mercredi des manifestants en colère à s’en prendre à un reporter, également juif orthodoxe, qui couvrait une manifestation. Le journaliste, Jacob Kornbluh, du site Jewish Insider, a affirmé avoir été frappé à la tête et avoir reçu des coups de pied. Il a aussi dit que des manifestants l’avaient traité de « nazi » et de « mouchard ».

L’homme qui a été arrêté avait prévenu dès vendredi s’attendre à être interpellé, et avait assuré dans une vidéo publiée sur Twitter qu’il plaiderait non coupable.