(Wilmington) Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a souhaité vendredi un « prompt rétablissement » à Donald et Melania Trump, testés positifs à la COVID-19 dans la nuit.  

Agence France-Presse

Jill Biden, son épouse « et moi envoyons nos pensées au président Trump et à la première dame Melania Trump pour un prompt rétablissement », a tweeté l’ancien vice-président américain, âgé de 77 ans.  

Les Trump et les Biden étaient tous à Cleveland, dans l’Ohio, mardi soir dans la salle du premier débat pour l’élection présidentielle du 3 novembre.  

« Nous continuerons à prier pour la santé et la sécurité du président et de sa famille », a-t-il poursuivi.  

L’ex-bras droit de Barack Obama devait s’envoler dans la matinée pour le Michigan, où il a prévu plusieurs actes de campagne. Son équipe n’avait pas confirmé en début de matinée si son programme était maintenu, ni s’il allait ou s’était déjà soumis à un test de dépistage de la COVID-19.  

Sa colistière, la sénatrice de Californie Kamala Harris, a tweeté qu’elle souhaitait aussi « un rétablissement prompt et complet » au président et à son épouse. « Nous pensons à toute la famille Trump », a écrit la candidate à la vice-présidence.

Déclaré positif à la COVID-19 dans la nuit de jeudi à vendredi, Donald Trump, 74 ans, a été contraint de suspendre sa campagne alors même qu’il était déjà en difficulté dans les sondages face à Joe Biden.  

Les deux rivaux étaient réunis mardi soir sur scène pour un premier débat télévisé. Aucun ne portait de masque mais ils étaient placés de façon à respecter la distanciation physique.  

Leurs familles et des invités ont assisté à leur duel télévisé dans la salle, où tous ne portaient pas de masque.  

Le milliardaire s’est à cette occasion de nouveau moqué des précautions prises par son rival démocrate face au nouveau coronavirus.  

Troisième personnage du pouvoir américain après Donald Trump et Mike Pence, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a dit sur MSNBC avoir « reçu la nouvelle avec grande tristesse ».  

« Peut-être que maintenant que les gens voient le président des États-Unis, malgré toutes les précautions qui l’entourent, et la première dame être ainsi exposés, cela offrira peut-être l’occasion d’apprendre »,  a ajouté l’élue, bête noire du président américain.  

Elle a ajouté, en référence à son scepticisme face aux mesures de précaution : « C’est tragique. C’est très triste. Mais […] aller dans les foules, sans masque, et tout le reste était une telle invitation à ce que quelque chose comme cela arrive. Triste que cela soit arrivé mais j’espère toutefois que cela permettra une transition vers une approche plus saine » face au virus.  

Donald et Melania Trump, 50 ans, ont entamé une « quatorzaine » pour surmonter le coronavirus, qui a fait plus de 207 000 morts aux États-Unis, pays le plus endeuillé au monde.