(Bedminster) Le président américain Donald Trump va « jeter un œil » sur une possible grâce d’Edward Snowden, ancien employé du renseignement américain inculpé pour espionnage, a-t-il fait savoir samedi.

Agence France-Presse

« Beaucoup de gens pensent qu’il devrait être traité différemment et d’autres gens pensent qu’il a fait des choses très mauvaises », a déclaré le président, interrogé au cours d’une conférence de presse dans le New Jersey (est) sur l’éventualité d’une grâce de Snowden. « Je vais y jeter un œil très sérieusement », a-t-il ajouté.

Edward Snowden, souvent considéré comme un lanceur d’alerte, est un ancien employé de la CIA et ex-contractuel de l’agence de renseignement NSA exilé en Russie depuis qu’il a dénoncé en 2013 la surveillance massive des communications et d’internet dans son pays.

L’ancien informaticien est inculpé au pénal aux États-Unis d’espionnage et de vol de secrets d’État. Il encourt jusqu’à 30 ans de prison.

Pendant la campagne présidentielle de 2016, Donald Trump avait qualifié Snowden de « traître total » et avait promis de « le traiter durement » s’il était élu.