Donald Trump aime passer d'un sujet à l'autre sans crier gare. Lundi, au milieu d'une cascade de tweets, il a indiqué qu'il était favorable au maintien de l'heure d'été toute l'année.

Mis à jour le 11 mars 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

Ce week-end, la majorité des Américains, comme tous les ans avant l'arrivée du printemps, ont avancé leur montre d'une heure (et feront l'inverse à l'approche de l'hiver).

Le changement d'heure fait l'objet de débats récurrents - et passionnés - aux États-Unis, ses détracteurs invoquant en particulier des effets négatifs sur le sommeil et la santé.

« Rendre l'heure d'été permanente est OK pour moi ! », a tweeté le président américain, sans développer plus avant.  

Le remise en cause du système actuel passe cependant par un vote du Congrès.

Le sénateur républicain de Floride Marco Rubio, favorable à l'heure d'été sur les 12 mois de l'année, qui aurait selon lui un impact économique positif, a exprimé l'espoir que les lignes bougent enfin.

« Espérons que nous puissions faire adopter le projet de loi au Congrès et le soumettre à votre signature rapidement », a-t-il tweeté à l'attention du locataire de la Maison-Blanche.

L'État de Hawaii et la majeure partie de l'Arizona - exception faite du territoire Navajo - restent toute l'année à l'heure d'hiver.