Un groupe de 376 personnes originaires d'Amérique centrale a été arrêté dans le sud-ouest de l'Arizona. La grande majorité d'entre eux sont des familles qui ont creusé de petits trous sous une barrière pour traverser la frontière, ont annoncé vendredi les autorités.

Mis à jour le 18 janv. 2019
ASSOCIATED PRESS

Ils ont creusé sous une barrière d'acier à sept endroits différents à environ 16 km à l'est d'un poste frontalier, à San Luis, et n'ont fait aucun effort pour échapper aux agents américains de l'immigration. On a dénombré 176 enfants parmi les 376 individus.

Le groupe exceptionnellement nombreux provient presque entièrement du Guatemala. Ces gens ont été emmenés à Yuma après avoir franchi la frontière américaine, lundi.

Cette région est devenue un important couloir de l'immigration illégale au milieu des années 2000, ce qui avait poussé l'administration de George W. Bush à souder des plaques d'acier à une barrière de bornes d'acier qui avait été conçue pour empêcher les véhicules de passer, mais pas les piétons, a déclaré le porte-parole de la patrouille frontalière, Jose Garibay. Dans ces endroits, il n'y a pas de base de béton pour empêcher de creuser.

Le groupe a utilisé plusieurs trous dans le but apparent de faire passer le plus de gens, le plus rapidement possible, croit M. Garibay.

Le Service des douanes et de la protection des frontières a publié des photos et une vidéo d'une longue file de migrants qui attendent patiemment sur l'accotement en terre battue d'une route du désert après avoir été arrêtés.