La demande de Paul Manafort pour retarder l'audience de son procès criminel, qui devait débuter cette semaine, a été rejetée.

Mis à jour le 23 juill. 2018
LA PRESSE

L'ancien chef de campagne du président Trump est accusé de douze chefs pour fraudes bancaires et fiscales.

L'audience a été repoussée au 31 juillet par le juge T.C. Ellis.

Les avocats de Manafort avaient exigé plus de temps afin de passer au travers des quelque 120 000 pages de documents.

Manafort fait face à un deuxième procès criminel à Washington en septembre pour des accusations de corruption de témoin.