Une famille de l'Arizona qui s'était égarée en mer après avoir quitté les États-Unis en raison de ce qu'elle considère comme de l'interférence de la part du gouvernement américain dans le domaine religieux rentrera chez elle par avion dimanche.

Publié le 10 août 2013
Greg Moore ASSOCIATED PRESS

Hannah Gastonguay a affirmé samedi que son mari et elle-même avaient décidé de «faire un acte de foi» en quittant San Diego avec leurs deux jeunes enfants et le père de son conjoint pour se rendre en bateau aux îles Kiribati, une minuscule nation insulaire de l'océan Pacifique, en mai.

Quelques semaines seulement après le début de leur périple, les Gastonguay ont toutefois été frappés par une série de tempêtes qui ont endommagé leur petite embarcation. Ils ont dérivé pendant des semaines avant d'être rescapés par un navire de pêche vénézuélien, transférés sur un cargo japonais et emmenés au Chili, où ils se reposent actuellement.

Leur vol de retour a été organisé par des responsables de l'ambassade américaine. Le département d'État n'était cependant pas disponible pour commenter.