Al-Qaïda a envisagé d'empoisonner la nourriture servie dans les hôtels et les restaurants américains, selon des responsables américains cités dans la presse.

Publié le 22 déc. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique basé au Yémen, le même qui avait envoyé fin octobre les colis piégés destinés aux États-Unis et découverts avant qu'ils n'explosent, a examiné la possibilité d'empoisonner avec de la ricine et du cyanure les aliments dans ces établissements, ont déclaré mardi des responsables du renseignement américain cités par CNN.

La menace est évoquée «depuis plusieurs mois» dans différents forums en ligne utilisés par les militants et les sympathisants du réseau, a précisé un responsable du Département de la sécurité intérieure sous couvert d'anonymat.

Un autre responsable des services de renseignements américains ayant requis l'anonymat a précisé à la chaîne CBS que cette menace était considérée comme «crédible».

Selon CNN, les autorités ont rencontré les responsables du secteur de l'hôtellerie et de la restauration afin d'éxaminer les moyens de renforcer la sécurité de l'alimentation.

Al-Qaïda a «publiquement fait état de ses intentions de mener des attaques non conventionnelles», a indiqué Sean Smith, porte-parole du Département de la sécurité intérieure, dans un communiqué adressé à CNN.

«Nous recevons fréquemment des informations sur différents modes d'attaques que les terroristes souhaiteraient utiliser mais qui sont souvent au delà de leurs capacités supposées», a-t-il ajouté.

Les menaces d'attentats en provenance du Yémen contre les Etats-Unis se sont multipliées lors de l'année écoulée.