Profitant de la fête de la Saint-Patrick, Barack Obama a nommé hier son nouvel ambassadeur en Irlande: e propriétaire des Steelers de Pittsburgh, Dan Rooney. Un choix à la fois choix étonnant et audacieux.

Vincent Brousseau-Pouliot LA PRESSE

Même s'il est républicain, Dan Rooney a fait campagne pour Barack Obama lors des primaires contre Hillary Clinton et lors de l'élection présidentielle contre John McCain. Son appui a contribué à la victoire d'Obama contre McCain en Pennsylvanie.

À Pittsburgh, deuxième ville en importance de cet État clé, la famille Rooney possède un large capital de sympathie en raison des succès de leurs Steelers, qui ont remporté leur sixième Super Bowl - un record de la NFL - le mois dernier.

Dan Rooney, 76 ans, provient d'une famille d'origine irlandaise et a fondé un organisme visant à promouvoir la paix en Irlande du Nord, mais il est surtout reconnu pour ses succès et son autorité morale dans le monde du sport professionnel. À sa suggestion, les propriétaires de la NFL ont adopté une règle les forçant à considérer au moins un candidat noir lors du processus de nomination d'un entraîneur-chef. Cette règle porte d'ailleurs son nom («la règle Rooney»).

Barack Obama a annoncé la nomination de Dan Rooney, un néophyte en politique, lors d'une cérémonie à la Maison-Blanche en compagnie du premier ministre irlandais, Brian Cowen.

«Dan Rooney est un partisan de la paix, de la culture et de l'éducation en Irlande», a dit le président américain afin de justifier son choix.

Sa femme Michelle Obama avait aussi une surprise pour la Saint-Patrick. La première dame a décidé de teindre en vert les fontaines de la Maison-Blanche. Elle s'inspirait ainsi d'une vieille tradition à Chicago, où la rivière qui traverse la ville est verte le jour de la Saint-Patrick.