Un petit groupe d'une quinzaine de parlementaires américains démocrates et républicains ont écrit lundi au président Barack Obama pour lui demander de «reconsidérer» la nouvelle stratégie en Afghanistan, qui comprend l'envoi de soldats supplémentaires.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous vous prions de reconsidérer une telle escalade militaire», ont écrit les parlementaires affirmant que l'envoi de nouvelles troupes pourrait être «contre-productive».

«Nous sommes également inquiets car un succès militaire en Afghanistan pourrait faire monter l'activité militaire au Pakistan. Cela pourrait bien mener à une dangereuse déstabilisation de la région et augmenterait l'hostilité envers les États-Unis», poursuivent les parlementaires.

Le républicain Ron Paul, l'un des initiateurs de la lettre au président, a précisé mardi lors d'une conférence de presse que «notre but dans cette lettre est d'encourager à la prudence car nous espérons que la nouvelle administration va s'engager plus dans la voie diplomatique et va travailler avec d'autres moyens que la confrontation militaire».

L'envoi de «17 000 soldats là-bas et la poursuite des bombardements avec des drones au Pakistan n'est pas un changement de politique», a-t-il ajouté.

«Une augmentation des effectifs militaires n'est pas la solution. Les Afghans n'ont pas besoin de davantage de destructions et de violence. Ils ont besoin de maisons, d'emplois, d'éducation», a renchéri le démocrate Dennis Kucinich.

Outre les 17 000 soldats supplémentaires, la nouvelle stratégie américaine pour l'Afghanistan devrait contenir davantage d'aide économique et militaire pour le Pakistan, des initiatives pour renforcer l'armée afghane, ainsi que des actions destinées à contrer les incursions en Afghanistan d'extrémistes basés au Pakistan.