La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a nommé lundi Dennis Ross conseiller spécial au Golfe et à l'Asie du Sud-Ouest, selon un porte-parole du département d'Etat, Robert Wood.

Mis à jour le 23 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

La chef de la diplomatie américaine «est heureuse d'annoncer la nomination de Dennis B. Ross au poste de conseiller spécial auprès de la secrétaire d'Etat pour le Golfe et l'Asie du Sud-Ouest», a indiqué M. Wood dans un communiqué.

Publié subrepticement en fin de soirée, le communiqué ne mentionne pas une seule fois l'Iran, qui est pourtant le principal objectif de cette nomination, attendue depuis plusieurs semaines.

«C'est une région dans laquelle les Etats-Unis mènent deux guerres et sont confrontés aux défis de combats persistants, du terrorisme, de la prolifération, de l'accès à l'énergie (nucléaires), du développement économique et du renforcement de la démocratie et de la règle du Droit», indique simplement le communiqué.

La prolifération et l'accès à l'énergie nucléaire sont les principaux points de contentieux avec l'Iran, qui poursuit des activités controversées d'enrichissement de l'uranium contre le voeu des Occidentaux.