Source ID:; App Source:

Décès de «Deep Throat», l'informateur secret du Watergate

Mark Felt... (Photo: AFP)

Agrandir

Mark Felt

Photo: AFP

Agence France-Presse
Washington

Mark Felt, l'informateur secret surnommé «Deep Throat» qui avait permis à deux journalistes américains de faire éclater le scandale du Watergate à l'origine de la chute du président Nixon en 1974, est décédé à l'âge de 95 ans, a annoncé vendredi le Washington Post.

Celui qui était la «source anonyme la plus célèbre de l'histoire américaine» est mort dans son sommeil jeudi dans une maison de retraite de Californie, a indiqué Bob Woodward, qui avait été l'un des deux journalistes à rendre publique l'affaire du Watergate.

La fille de cet ancien haut responsable du FBI, Joan Felt, a indiqué au Post que M. Felt avait pris un abondant petit déjeuner avant de retourner se coucher.

Felt, que les deux reporters, Bob Woodward et Carl Bernstein, surnommaient «Gorge Profonde», leur avait divulgué des informations ultra-confidentielles à l'époque où il était directeur adjoint de la police fédérale américaine (FBI).

Lorsqu'il avait révélé son identité dans le magazine Vanity Fair en 2005, il avait affirmé qu'il ne s'était jamais considéré comme un héros et qu'il voulait «seulement apporter (son) aide». Il avait gardé le secret sur son rôle dans l'affaire du Watergate pendant 33 ans. Même sa famille l'ignorait.

En mauvaise santé, il avait levé le voile dans Vanity Fair sur ses rencontres nocturnes avec les deux journalistes du Post, dans des garages sombres, immortalisées dans un livre et le film Les hommes du président (1976), avec Robert Redford et Dustin Hoffman dans les rôles de Woodward et Bernstein.

Les informations qu'il leur avait distillées permirent aux deux reporters de publier de nombreux scoops dans le Washington Post sur l'implication de l'administration de Richard Nixon dans un cambriolage en juin 1972, en pleine campagne présidentielle, du siège du parti démocrate dans l'immeuble du Watergate à Washington.

L'affaire qui prit de l'ampleur au fur et à mesure que la Maison Blanche tentait de l'étouffer, aboutit en août 1974 à la disgrâce et à la démission de Nixon, une première pour un président américain.

Dans une interview avec Larry King, présentateur vedette de la chaîne de télévision CNN, il avait dit apprécier le surnom «Gorge Profonde» que lui avaient donné Woodward et Bernstein dans leur livre sur le Watergate, se disant «fier de tout ce que Gorge Profonde a fait».

Dans une autre interview, il avait minimisé son importance, affirmant vouloir seulement qu'«on se souvienne de lui comme un employé du gouvernement qui a fait de son mieux pour aider tout le monde. Je voudrais avoir la réputation de quelqu'un ayant essayé d'aider les gens».

Son petit-fils Nick Jones qui le décrivait comme «un grand héros américain» a dit un jour espérer que l'ensemble du pays le perçoive de cette manière.

Ce n'était pas le cas pour certains des anciens proches de Nixon. Ainsi G. Gordon Liddy, emprisonné pendant quatre ans et demi pour l'organisation de l'opération au Watergate, avait jugé que Felt avait «enfreint les règles éthiques de sa profession», alors que le commentateur politique Pat Buchanan, ex-rédacteur des discours de Nixon, l'a qualifié de «traître».




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer